Talc : Risques pour la santé associés à l’inhalation et à l’exposition des parties génitales féminines

Date de début :
22 avril 2021
Type de communication :
Avis
Sous-catégorie :
Cosmétiques, Produits de santé naturels, Affecte les enfants, les femmes enceintes ou celles qui allaitent, Affecte les enfants, les femmes enceintes ou celles qui allaitent, Chimiques
Source :
Santé Canada
Problème :
Sécurité des produits, Renseignements importants en matière d'innocuité, Maladie
Public :
Grand public, Professionnels de la santé
Numéro d’identification :
RA-75453

Dernière mise à jour:

Problème

Santé Canada et Environnement et Changement climatique Canada ont effectué ensemble une évaluation préalable finale du talc dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques. L’évaluation préalable finale, reposant sur les plus récentes données scientifiques, conclut que certaines utilisations du talc pourraient être nocives pour la santé humaine. Précisément, l’évaluation a révélé que l’inhalation de poudres libres de talc peut être nocive pour les poumons et que l’utilisation de produits contenant du talc sur les parties génitales féminines est associée à un risque de cancer de l’ovaire.

Raison

  • Produit : Certains produits de soins personnels (cosmétiques, produits de santé naturels et médicament en vente libre) contenant du talc sous forme de poudre libre (poudre pour bébé, pour le corps, le visage, etc.) et certains produits de soins personnels utilisés sur les parties génitales féminines (poudre pour le corps, poudre pour bébé, crème contre l’érythème fessier, antisudorifiques et désodorisants génitaux, lingettes pour le corps, bombes pour le bain, bains moussants, etc.).
  • Question : Le rapport final d’évaluation préalable, qui a été publié dans le cadre du Plan de gestion des produits chimiques et qui a été préparé conjointement par Santé Canada et Environnement et Changement climatique Canada, conclut que l’inhalation de poudres libres de talc et l’utilisation de certains produits de soins personnels contenant du talc sur les parties génitales féminines peuvent être nocives pour la santé humaine.
  • Ce qu’il faut faire : Vérifier la liste d’ingrédients sur l’étiquette des produits, éviter les poudres libres de talc pouvant être inhalées et ne pas utiliser de produits de soins personnels contenant du talc sur les parties génitales féminines.

Ce que vous devrez faire

Les Canadiens qui s’inquiètent de leur exposition au talc sont invités à vérifier la liste des ingrédients sur l’étiquette des produits qu’ils utilisent et à éviter d’exposer les parties génitales féminines aux produits de soins personnels sous forme de poudres libres de talc.

De plus, les Canadiens qui s’inquiètent en raison de leur utilisation actuelle ou antérieure de produits contenant du talc doivent consulter un professionnel de la santé.

Ce que doivent faire les professionnels du milieu

Les professionnels de la santé voudront peut-être parler à leurs patients de ce qui suit.

  • Inhalation des poudres libres de talc;
  • Utilisation de certains produits de soins personnels contenant du talc sur les parties génitales féminines;
  • Vérification de la présence de talc dans la liste des ingrédients figurant sur l’étiquette des produits et choix de produits équivalents sans talc en cas d’inquiétude.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709

Ce que fait Santé Canada

Le gouvernement du Canada propose des mesures pour :

  • aider à réduire les expositions à certains cosmétiques contenant du talc qui pourrait être inhalé ou venir en contact avec les parties génitales féminines, par la modification de l’inscription dans la Liste critique des ingrédients des cosmétiques; et
  • aider à réduire les expositions à certains produits de santé naturels et médicaments en vente libre contenant du talc qui pourrait être inhalé ou venir en contact avec les parties génitales féminines, par la modification des inscriptions dans la Base de données sur les ingrédients des produits de santé naturels et les monographies pertinentes.

Le Canada est le premier pays au monde à proposer des mesures visant à gérer les risques pour la santé humaine que présente le talc en raison des préoccupations relatives au cancer de l’ovaire et aux effets pulmonaires chez tous les groupes d’âge.

Santé Canada communique ces importants renseignements en matière d’innocuité aux Canadiens et aux professionnels de la santé par l’intermédiaire de la base de données des rappels et des avis de sécurité de son site Web Canadiens en santé. Cet avis sera aussi diffusé par le système de notification par courriel MedEffetMC.

Information supplémentaire

Pour en savoir plus sur le présent avis, les consommateurs et les professionnels de la santé peuvent communiquer avec Santé Canada au 613-957-2991 ou au 1-866-225-0709 (sans frais).

Les questions des médias doivent être adressées à l’Unité des relations avec les médias, au 613-957-2983.

Communiqué
Document d’information
Résumé en langage clair
Infographie

Restez branché et recevez les plus récents avis et rappels de produits de Santé Canada grâce aux médias sociaux.