Pénurie d'inhalateurs de salbutamol au Canada

Date de début :
17 avril 2020
Type de communication :
Avis
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Approvisionnement
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-72833

Dernière mise à jour:

Résumé

Produit : Inhalateurs de salbutamol

Problème : En raison d’une augmentation de la demande d’inhalateurs de salbutamol causée par la pandémie de COVID-19, on a signalé des pénuries et un approvisionnement limité du produit au Canada. Santé Canada prend des mesures pour pallier les effets des pénuries et donne des conseils aux Canadiens sur la façon de conserver les stocks.

Ce qu’il faut faire : Continuez de prendre vos médicaments habituels pour la gestion de votre trouble respiratoire, en respectant la posologie. Vous pourrez ainsi maîtriser vos symptômes et aurez moins besoin de salbutamol pour soulager les symptômes aigus (médicament de secours).

Problème

Le salbutamol soulage les symptômes aigus de troubles de santé, notamment l’asthme, la maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) ainsi que d’autres troubles respiratoires (toux, respiration sifflante et essoufflement). Il relâche les muscles des voies respiratoires de manière à faciliter la respiration.

Certains fabricants ont signalé des pénuries de ce produit à penuriesdemedicamentscanada.ca en raison d’une augmentation de la demande causée par la pandémie actuelle de COVID‑19. Actuellement, la plupart des patients qui souhaitent renouveler leur ordonnance ne reçoivent qu’un inhalateur à la fois afin de gérer et de conserver les stocks.

Santé Canada est conscient du stress causé par la pandémie de COVID-19 et de la crainte des Canadiens de ne pas pouvoir se procurer les médicaments dont ils ont besoin pour eux-mêmes et leurs proches.

Assurer la santé et la sécurité des Canadiens est la priorité absolue de Santé Canada. Nous travaillons en étroite collaboration avec les autres ministères fédéraux, les gouvernements provinciaux et territoriaux, des partenaires étrangers et l’industrie afin de réduire au minimum les effets de cette pénurie et de soutenir l’accès des Canadiens aux médicaments dont ils ont besoin pendant la pandémie de COVID‑19. Par exemple, nous étudions la possibilité d’accéder aux stocks mondiaux et collaborons avec des sociétés qui peuvent accroître leur production pour ainsi augmenter les stocks canadiens.

Pour favoriser la conservation des stocks de tous les médicaments et prévenir les pénuries liées à l’augmentation de la demande, le Ministère a récemment conseillé aux Canadiens de ne pas acheter plus de médicaments qu’il leur en faut et demandé aux professionnels de la santé d’éviter de prescrire ou de délivrer de plus grandes quantités de médicaments que nécessaire.

Par ailleurs, la ministre de la Santé a signé le 30 mars 2020 un arrêté d’urgence autorisant l’importation et la vente exceptionnelles des médicaments nécessaires pour prévenir ou atténuer les effets des pénuries directement ou indirectement liées à la COVID‑19. Cette mesure s’inscrit dans les modifications apportées à la Loi sur les aliments et drogues le 25 mars 2020, qui permettent à Santé Canada de mettre en place de meilleurs outils pour prévenir et pallier les pénuries. Le Ministère continuera d’utiliser tous les moyens à sa disposition pour prévenir les pénuries dans la mesure du possible et, s’il y en a, pour atténuer leurs effets sur les Canadiens.

Les Canadiens sont invités à consulter le site penuriesdemedicamentscanada.ca pour obtenir les dernières informations au sujet des pénuries de médicaments et connaître les dates prévues de réapprovisionnement. Les patients qui ont des questions ou des préoccupations au sujet de la pénurie d’un médicament peuvent aussi s’adresser à un professionnel de la santé.

Restez branché afin de recevoir les plus récents avis et rappels de produit de Santé Canada.

Ce que doivent faire les consommateurs

  • Continuez de prendre vos médicaments habituels pour la gestion de votre trouble respiratoire, en respectant la posologie. Vous pourrez ainsi maîtriser vos symptômes, qu’ils soient causés par l’asthme, la MPOC ou un autre trouble respiratoire, et aurez moins besoin de salbutamol pour soulager les symptômes aigus.
  • Continuez de faire le suivi de vos doses de salbutamol et assurez-vous d’avoir une réserve d’un mois de tous vos inhalateurs. Surveillez vos réserves et prévoyez plus de temps pour le renouvellement de vos ordonnances par la pharmacie.
  • Lorsque vous renouvelez des ordonnances d’inhalateurs, attendez‑vous à recevoir seulement une quantité suffisante pour un mois en raison des mesures de contrôle des stocks.
  • Compte tenu de la pénurie de salbutamol, ne jetez pas les inhalateurs périmés depuis peu à moins d’en avoir obtenu de nouveaux. Si vous avez besoin d’un inhalateur et que vous n’avez qu’un inhalateur périmé que vous n’avez pas réussi à remplacer, demandez à un professionnel de la santé si vous pouvez l’utiliser.
  • Si vous avez besoin d’un inhalateur et que vous n’avez qu’un inhalateur qui a été retiré de l’emballage il y a plus de 60 jours, demandez à un professionnel de la santé si vous pouvez l’utiliser.
  • N’achetez pas plus de médicaments que d’habitude afin de prévenir les pénuries et de faire en sorte que tous les Canadiens continuent d’avoir accès aux médicaments dont ils ont besoin.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709
hcinfo.infosc@canada.ca