Produits éclaircissants pour la peau non homologués saisis de l’épicerie Blue Sky Supermarket parce qu’ils peuvent présenter de graves risques pour la santé

Date de début :
10 mars 2020
Type de communication :
Avis
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Produits non autorisés
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-72543

Dernière mise à jour:

Résumé

  • Produit: Produits éclaircissants pour la peau non homologués de l’épicerie Blue Sky Supermarket de Pickering, en Ontario.
  • Problème: Les étiquettes des produits indiquent la présence de médicaments d’ordonnance qui peuvent présenter de graves risques pour la santé.
  • Ce qu’il faut faire: Cessez d’utiliser ces produits. Consultez un professionnel de la santé si vous avez utilisé l’un de ces produits et que vous avez des préoccupations relatives à votre santé.

Problème

Santé Canada a saisi des produits éclaircissants pour la peau non homologués de l’épicerie Blue Sky Supermarket de Pickering (1805, promenade Pickering), en Ontario. L’étiquette de ces produits, dont la vente est illégale, indique la présence de trétinoïne, un médicament d’ordonnance, et ils peuvent présenter de graves risques pour la santé.

La trétinoïne pour usage topique est utilisée pour le traitement de l’acné et a été associée à des anomalies congénitales. Parmi ses autres effets secondaires, mentionnons douleur, irritation, démangeaisons, rougeur ou enflure aux endroits où elle est appliquée. Elle peut endommager la peau, en changer la couleur ou la rendre plus sensible à la lumière du soleil ou des lits de bronzage, ce qui cause des coups de soleil. Les produits saisis contiennent aussi de l’hydroquinone en concentration de 2 %. L’utilisation combinée de trétinoïne et d’hydroquinone peut aggraver les effets secondaires de la trétinoïne.

Santé Canada encourage les Canadiens à lire l’étiquette des produits sur lesquels figurent des allégations d’éclaircissement, de blanchiment, de décoloration ou d’oxygénation de la peau. Cherchez sur l’étiquette un numéro de produit naturel (NPN) ou un numéro d’identification du médicament (DIN) à huit chiffres indiquant que Santé Canada a évalué l’innocuité, l’efficacité et la qualité du produit et qu’il en a autorisé la vente.

Les produits de santé dont Santé Canada n’a pas autorisé la vente peuvent contenir des ingrédients à haut risque, comme des médicaments d’ordonnance, dont la présence est indiquée ou non sur l’étiquette. Les médicaments d’ordonnance ne doivent être pris que sur l’avis d’un professionnel de la santé qui en assure le suivi, parce qu’ils servent à traiter des problèmes de santé particuliers et peuvent avoir des effets secondaires graves.

Il est illégal de vendre des produits de santé non homologués au Canada. Santé Canada a saisi de multiples produits de santé éclaircissants pour la peau non homologués dont l’étiquette indique qu’ils contiennent des médicaments d’ordonnance (p. ex. dipropionate de béthasone, propionate de clobétasol, hydroquinone en concentration supérieure à 2 %) et a mis en garde les Canadiens à leur sujet. Ces produits peuvent présenter des risques pour la santé, notamment l’apparition de cloques, la formation de cicatrices, l’affaiblissement ou la détérioration de la peau, une perte osseuse, la diminution de la capacité de combattre des infections et éventuellement, dans le cas de l’hydroquinone en concentration supérieure à 2 %, le cancer. Le Ministère encourage vivement les Canadiens à ne pas utiliser ces produits et, s’ils voient ces produits en vente, à les signaler à Santé Canada afin que le Ministère puisse prendre les mesures qui conviennent.

Les produits éclaircissants pour la peau non homologués peuvent également contenir des concentrations inacceptables de mercure, un métal lourd. L’empoisonnement au mercure peut gravement nuire à la santé, particulièrement chez les enfants, les personnes enceintes et celles qui allaitent. Le Ministère a mis en œuvre des mesures destinées à réduire la quantité de métaux lourds à laquelle les Canadiens sont exposés, notamment en établissant des limites strictes pour les produits de santé et les cosmétiques.

Effets secondaires

Produits visés
Photo Produit Risque
Maxi-Peel Exfoliant Solution 1 Maxi-Peel Exfoliant Solution 1
Éclaircissant pour la peau
Présence de trétinoïne et d’hydroquinone en concentration de 2 % indiquée sur l’étiquette
Maxi-Peel Exfoliant Solution 2 Maxi-Peel Exfoliant Solution 2
Éclaircissant pour la peau
Présence de trétinoïne et d’hydroquinone en concentration de 2 % indiquée sur l’étiquette
Maxi-Peel Exfoliant Solution 3 Maxi-Peel Exfoliant Solution 3
Éclaircissant pour la peau
Présence de trétinoïne et d’hydroquinone en concentration de 2 % indiquée sur l’étiquette
  • Cessez d'utiliser ces produits. Consultez un professionnel de la santé si vous avez utilisé l'un de ces produits et que vous avez des préoccupations relatives à votre santé.
  • Lisez l'étiquette des produits de santé pour vérifier si Santé Canada en a autorisé la vente. Les produits homologués ont un code d'identification numérique de huit chiffres, soit un numéro d'identification du médicament (DIN), un numéro de médicament homéopathique (DIN-HM) ou un numéro de produit naturel (NPN). Vous pouvez aussi vérifier si la vente des produits a été autorisée en effectuant une recherche dans la Base de données sur les produits pharmaceutiques et dans la Base de données des produits de santé naturels homologués.
  • Signalez à Santé Canada tout effet indésirable lié à un produit de santé et toute plainte concernant ces produits.

Santé Canada a saisi les produits en question de l'épicerie Blue Sky Supermarket de Pickering (Ontario). Si d'autres produits, détaillants ou distributeurs sont découverts, Santé Canada prendra les mesures qui s'imposent et informera la population canadienne, au besoin.

Personnes touchées

Les personnes qui ont acheté les produits visés ou qui les utilisent.

Contexte

La trétinoïne pour usage topique est un médicament d'ordonnance utilisé pour le traitement de l'acné. La trétinoïne pour usage topique ne devrait pas être utilisée pendant la grossesse, parce qu'elle a été associée à des anomalies congénitales. Les personnes qui allaitent, les enfants de moins de 12 ans, les personnes dont la peau est enflammée ou irritée, les personnes ayant déjà eu un cancer de la peau, les personnes qui ont des lésions cutanées non diagnostiquées et les personnes qui prennent des médicaments qui rendent leur peau photosensible ne devraient pas utiliser de trétinoïne pour usage topique. La trétinoïne peut causer de la douleur, de l'irritation, des démangeaisons, de la rougeur ou de l'enflure aux endroits où elle est appliquée. Elle peut endommager la peau, en changer la couleur ou la rendre plus sensible à la lumière du soleil ou des lits de bronzage, ce qui cause des coups de soleil. L'utilisation combinée de trétinoïne et d'hydroquinone peut augmenter l'intensité de certains des effets secondaires de la trétinoïne. Les personnes allergiques à la trétinoïne ou à l'hydroquinone ne devraient pas utiliser de produits combinant trétinoïne et hydroquinone.


Images

Sélectionner une vignette pour agrandir - ouvre dans une nouvelle fenêtre