Santé Canada a saisi des produits de santé non homologués, dont six produits pour la peau vendus sur ordonnance qui peuvent présenter de graves risques pour la santé, au magasin Excel Beauty Supply, situé au centre Albion, à Etobicoke, en Ontario

Date de début :
27 décembre 2019
Date d’affichage :
27 décembre 2019
Type de communication :
Avis
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Produits non autorisés
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-71967

Dernière mise à jour:

Problème

OTTAWA - Santé Canada avise les Canadiens qu'il a saisi de nombreux produits de santé non homologués, dont six produits pour la peau vendus sur ordonnance qui peuvent présenter de graves risques pour la santé (détérioration de la peau, hypotension ou hypertension, cloques, cicatrices), au magasin Excel Beauty Supply, situé au centre Albion (1530, chemin Albion), à Etobicoke, en Ontario. Les produits pour la peau sont des crèmes et des gels vendus pour diverses utilisations, notamment pour blanchir la peau, estomper les inégalités du teint et enlever les taches.

Selon les étiquettes, les six produits pour la peau contiennent des médicaments d'ordonnance. Les médicaments d'ordonnance ne doivent être pris que sur l'avis d'un professionnel de la santé qui en assure le suivi, parce qu'ils servent à traiter des problèmes de santé particuliers et peuvent avoir des effets secondaires graves.

La vente de produits de santé non homologués au Canada est illégale. Les produits de santé qui n'ont pas été homologués par Santé Canada peuvent présenter de graves risques pour la santé parce que leur innocuité, leur efficacité et leur qualité n'ont pas été évaluées. Ils peuvent, par exemple, être contaminés ou contenir des ingrédients dangereux qui ne figurent pas sur l'étiquette, ou encore ils pourraient ne pas contenir le médicament indiqué sur l'étiquette.

Ce que vous devrez faire

  • Cessez d'utiliser ces produits. Consultez un professionnel de la santé si vous avez utilisé l'un de ces produits et que vous vous inquiétez pour votre santé.
  • Lisez l'étiquette des produits pour vous assurer que Santé Canada en a autorisé la vente. Les produits homologués ont un code d'identification du médicament (DIN), un numéro de remède homéopathique (DIN-HM) ou un numéro de produit de santé naturel (NPN) de huit chiffres. Vous pouvez aussi vérifier si la vente des produits a été autorisée en interrogeant la Base de données sur les produits pharmaceutiques et la Base de données des produits de santé naturels homologués de Santé Canada.
  • Signalez les effets indésirables et transmettez les plaintes concernant les produits de santé à Santé Canada

Personnes touchées

Les consommateurs qui ont acheté ou qui utilisent les produits visés.

Produits visés

Photo Produit Médicament d'ordonnance indiqué sur l'étiquette
Naturel Cream Aloe Vera H20 Jours Naturel Crème Aloé Véra Propionate de clobétasol à 0,05 %
Papaya Cream H20 Jours Naturel Papaya Crème Propionate de clobétasol à 0,05 %
Nadinola Crème pour atténuer les décolorations, formule extra puissante Nadinola (Extra Strength Formula Skin Discolouration Fade Cream) Hydroquinone à 3 %
Neoprosone Neoprosone-Gel Forte Dipropionate de bétaméthasone à 0,05 %
Visible Difference Cream Crème correctrice de taches Visible Difference (Spots Remover) Propionate de clobétasol à 0,05 %
White Express Fast Action Cream Crème action rapide Formule avancée White Express Propionate de clobétasol à 0,05 %
Clotrimazole à 1 %

Contexte

Le dipropionate de bétaméthasone est un corticostéroïde sur ordonnance très puissant qui peut être utilisé de façon topique (appliqué sur la peau) pour traiter les troubles inflammatoires cutanés. Les effets secondaires d'un usage topique comprennent une irritation de la peau et, en cas d'utilisation prolongée, une fragilisation ou une détérioration cutanée. Les corticostéroïdes topiques peuvent être absorbés en quantité suffisante pour produire des effets indésirables, y compris des symptômes d'inhibition de la fonction surrénalienne (hypotension artérielle, hypoglycémie, perte de poids, douleurs musculaires, problèmes gastro-intestinaux et fatigue marquée) ou le syndrome de Cushing (hypertension artérielle, hyperglycémie, gain de poids, faiblesses musculaires, perte osseuse et fatigue marquée) selon la quantité absorbée. Les femmes enceintes ou qui allaitent ne devraient pas utiliser de dipropionate de bétaméthasone.

Le propionate de clobétasol est un corticostéroïde d'ordonnance très puissant à usage topique (sur la peau) qui sert à traiter des maladies inflammatoires de la peau. Il est déconseillé aux personnes qui y sont allergiques. Il peut entraîner les effets secondaires suivants : irritation, affaiblissement ou détérioration de la peau. Les corticostéroïdes topiques peuvent être absorbés en quantités suffisantes pour causer des effets indésirables, notamment des symptômes de suppression surrénale (hypotension, hypoglycémie, perte de poids, douleurs musculaires, problèmes gastro-intestinaux et fatigue intense) ou le syndrome de Cushing (hypertension, hyperglycémie, prise de poids, faiblesse musculaire, perte osseuse et fatigue intense), selon la quantité absorbée. Le clobétasol est contre-indiqué chez les femmes enceintes ou qui allaitent.

Le clotrimazole est un médicament sans ordonnance quand il s’agit d’application sur la peau ou vaginale, puis avec ordonnance pour tout autre usage. On l’emploie pour traiter des infections fongiques. Parmi les effets secondaires, on compte des douleurs abdominales, des éruptions (p. ex. enflure ou rougeur) et des réactions allergiques (p. ex. basse tension artérielle ou urticaire). Ce produit ne doit pas être utilisé par les patients allergiques au clotrimazole. Il peut interagir avec des médicaments à base de tacrolimus et de sirolimus.

L'hydroquinone pour usage topique (sur la peau) en concentration supérieure à 2 % est un médicament d'ordonnance utilisé pour éclaircir des taches foncées sur la peau de différentes origines (p. ex. exposition au soleil, lésion de la peau, grossesse, prise de médicaments, vieillissement). Les personnes allergiques à l'hydroquinone et celles qui prennent des médicaments qui rendent leur peau photosensible (sensible à la lumière) ne devraient pas prendre d'hydroquinone. L'utilisation d'hydroquinone est aussi déconseillée chez les femmes enceintes ou qui allaitent et les enfants. Ce médicament d'ordonnance devrait être utilisé avec prudence par les personnes qui ont déjà eu un cancer. Ses effets secondaires incluent des réactions cutanées comme des rougeurs, une peau sèche ou gercée, des brûlures, des picotements, de la desquamation (peau qui pèle), des démangeaisons, une photosensibilité accrue, des coups de soleil, des ampoules ou la formation de cicatrices. L'hydroquinone peut causer une décoloration de la peau (c.-à-d. formation de taches bleues, noires ou blanches) qui, dans certains cas, peut altérer l'apparence. Chez des animaux de laboratoire, l'exposition à long terme à l'hydroquinone a été associée au cancer. Depuis le 30 juin 2019, une ordonnance d'un professionnel de la santé est exigée pour la vente au Canada de produits destinés à être utilisés sur la peau qui contiennent plus de 2 % d'hydroquinone. Pendant la transition, plusieurs produits contenant plus de 2 % d'hydroquinone auparavant offerts en vente libre ont été visés par des rappels au Canada.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709

Ce que fait Santé Canada

Santé Canada a saisi les produits en question et ordonné au détaillant de cesser la vente de produits de santé non homologués. Si d'autres problèmes d'innocuité sont découverts, le Ministère prendra les mesures qui s'imposent et en informera la population canadienne, au besoin.

Images

Sélectionner une vignette pour agrandir - ouvre dans une nouvelle fenêtre