LEMTRADA (alemtuzumab) - Risque d'hépatite auto-immune, de lymphohistiocytose hémophagocytaire et de réactions cardiovasculaires graves associées

Date de début :
15 octobre 2019
Date d’affichage :
15 octobre 2019
Type de communication :
Avis aux professionnels de la santé
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Sécurité des produits, Renseignements importants en matière d'innocuité, Mise à jour de l'étiquette du produit
Public :
Hôpitaux, Professionnels de la santé
Numéro d’identification :
RA-71299

Dernière mise à jour:

Destinataires

Les professionnels de la santé, y compris les neurologues, les médecins de famille, les urgentologues, les internistes, les cardiologues, les infirmières traitant la sclérose en plaques et les pharmaciens d’hôpitaux

Messages clés

  • Des cas potentiellement mortels et mortels ont été signalés chez des patients atteints de sclérose en plaques (SP) récurrente-rémittente recevant LEMTRADA (alemtuzumab). Cela comprend des déclarations d’hépatite auto-immune et de lymphohistiocytose hémophagocytaire (LHH) ainsi que des réactions cardiovasculaires graves associées.
  • On conseille aux professionnels de la santé de:
    • Mesurer les taux sériques de transaminases (ALAT et ASAT) et de bilirubine totale avant l’instauration du traitement et périodiquement pendant 48 mois après la dernière dose de LEMTRADA.
    • Interrompre ou arrêter le traitement par LEMTRADA et mesurer sans tarder les concentrations sériques de transaminases et de bilirubine totale en cas d’apparition de signes et de symptômes cliniques évoquant un dysfonctionnement hépatique, comme une hausse inexpliquée du taux d’enzymes hépatiques.
    • Procéder immédiatement à une évaluation des patients qui présentent des symptômes d’activation immunitaire pathologique et envisager un diagnostic de LHH.
    • Surveiller les signes vitaux, notamment la pression artérielle, avant et pendant la perfusion de LEMTRADA. En cas de variation cliniquement importante des fonctions vitales, cesser la perfusion de LEMTRADA et prendre les mesures qui s’imposent compte tenu de l’état clinique du patient.
  • La monographie de produit canadienne de LEMTRADA a été mise à jour pour comprendre une révision de l’indication d’utilisation et des données sur l’innocuité.

  

Problème

De nouvelles données sur l’innocuité issues de l’utilisation suivant la commercialisation de LEMTRADA ont été signalées et comprennent des cas mortels, des événements indésirables cardiovasculaires survenus peu de temps après les perfusions de LEMTRADA ainsi que des réactions indésirables à médiation immunitaire. La monographie de produit canadienne de LEMTRADA a été mise à jour pour comprendre une révision de l’indication d’utilisation et des données sur l’innocuité.

Produits visés

LEMTRADAMD (alemtuzumab) 12 mg/1,2 mL (10 mg/mL)

Contexte

LEMTRADA (alemtuzumab) est indiqué comme traitement des patients adultes atteints de la sclérose en plaques (SP) récurrente-rémittente dont la maladie est considérée très active tel que déterminé par des facteurs cliniques et les résultats d’imageries, malgré des cours de traitement adéquats par au moins deux autres médicaments modificateurs de la maladie, ou lorsque tout autre médicament modificateur de la maladie est contre-indiqué ou inapproprié.

Auparavant, LEMTRADA était indiqué pour la prise en charge des patients adultes atteints de la sclérose en plaques (SP) récurrente-rémittente dont la maladie est considérée très active tel que déterminé par des facteurs cliniques et les résultats d’imageries lorsque la réponse a été insuffisante aux traitements interféron bêta ou à d’autres médicaments modificateurs de la maladie.

Cette modification de l’indication a été apportée en raison de nouvelles données sur l’innocuité obtenues pendant l’utilisation de LEMTRADA après sa commercialisation et comprenant des cas pouvant être mortels et des cas mortels signalés chez des patients atteints de la sclérose en plaques (SP) récurrente-rémittente qui ont reçu LEMTRADA (alemtuzumab). Cela comprend des déclarations d’hépatite auto-immune et de lymphohistiocytose hémophagocytaire (LHH) ainsi que des réactions cardiovasculaires graves associées.

Lymphohistiocytose hémophagocytaire (LHH)
La LHH est un syndrome potentiellement mortel attribuable à une activation immunitaire pathologique et caractérisé par des signes et des symptômes cliniques évocateurs d’une inflammation généralisée sévère, notamment fièvre, enflure des nœuds (ganglions) lymphatiques, ecchymoses ou éruption cutanée. En l’absence d’un dépistage précoce et d’un traitement, elle est associée à un fort taux de mortalité. Selon les données disponibles, les symptômes de ce syndrome seraient apparus au cours des quelques mois ayant suivi l’instauration du traitement, voire jusqu’à 4 ans après celle-ci.

Personnes touchées

Information à l’intention des consommateurs

LEMTRADA est utilisé pour la prise en charge des patients adultes atteints de sclérose en plaques rémittente dont la maladie est considérée très active et qui n’ont pas bien réagi à au moins deux autres traitements pour la sclérose en plaques ou si des raisons cliniques font que ces autres traitements ne peuvent pas être pris.

De nouveaux effets secondaires touchant le système immunitaire, le cœur et le foie ont été signalés concernant LEMTRADA. Ils peuvent être graves, mettre la vie en danger ou même être mortels.

Les patients qui reçoivent LEMTRADA doivent immédiatement consulter leur professionnel de la santé s’ils remarquent les affections suivantes et les symptômes associés :

  • Inflammation du foie : nausées, vomissements, maux de ventre, fatigue, perte d’appétit, jaunissement de la peau ou des yeux, coloration foncée des urines et tendance à avoir des bleus ou des saignements plus facilement que d’habitude
  • Une affection inflammatoire appelée lymphohistiocytose hémophagocytaire : fièvre, glandes enflées, ecchymoses (bleus) et éruption cutanée
  • Problèmes cardiaques : difficulté à respirer et douleur à la poitrine
  • AVC ou déchirures dans les artères de la tête et du cou : affaissement de parties du visage, faiblesse d’un côté du corps, difficulté à parler, maux de tête intenses et soudains et douleur dans le cou
  • Saignement dans les poumons : difficulté à respirer et toux avec expectoration sanglante

Information à l’intention des professionnels de la santé

Réactions d’origine immunitaire
Des cas graves de réaction à médiation immunitaire, dont d’hépatite auto-immune et de LHH, pourraient survenir chez les patients traités avec LEMTRADA. On conseille aux professionnels de la santé de:

  • Mesurer les taux sériques de transaminases (ALAT et ASAT) et de bilirubine totale avant l’instauration du traitement et périodiquement pendant 48 mois après la dernière dose de LEMTRADA.
  • Interrompre ou arrêter le traitement par LEMTRADA et mesurer sans tarder les concentrations d’ALAT, d’ASAT et de bilirubine totale en cas d’apparition de signes cliniques évoquant un dysfonctionnement hépatique, comme une hausse inexpliquée du taux d’enzymes hépatiques ou des symptômes évoquant un dysfonctionnement hépatique, comme des nausées et vomissements inexpliqués, des douleurs abdominales, une fatigue, une anorexie, ou encore un ictère ou des urines foncées.
  • Procéder immédiatement à une évaluation des patients avec une apparition de manifestations évocatrices d’une activation immunitaire pathologique et envisager un diagnostic de LHH.

Réactions cardiovasculaires
Des réactions cardiovasculaires graves (p. ex., infarctus du myocarde, AVC, dissection artérielle cervicocéphalique et hémorragie alvéolaire pulmonaire) pourraient se produire pendant l’administration de LEMTRADA. On conseille aux professionnels de la santé de:

  • Surveiller les signes vitaux, notamment la pression artérielle, avant et pendant la perfusion de LEMTRADA. Si l’on constate une variation cliniquement importante des fonctions vitales, de cesser la perfusion, de continuer à effectuer la surveillance des signes vitaux du patient (notamment une électrocardiographie) et de prendre les mesures qui s’imposent.
  • Informer les patients des signes et symptômes de ces réactions cardiovasculaires graves associées temporaires et leur conseiller de consulter immédiatement un médecin en présence de tels symptômes après la perfusion.

Mesures prises par Santé Canada

Santé Canada a travaillé avec sanofi-aventis Canada Inc. pour mettre à jour la monographie de produit canadienne de LEMTRADA et y ajouter une révision de l’indication d’utilisation et une mise à jour des données sur l’innocuité. Santé Canada communique ces importantes données sur l’innocuité aux professionnels de la santé et aux Canadiens au moyen de la base de données des rappels et des avis de sécurité du site Web Canadiens en santé. Ce communiqué sera aussi distribué au moyen du système de notification par courriel MedEffetMC ainsi que des médias sociaux, dont LinkedIn et Twitter.

Signaler un problème lié à la santé ou à la sécurité

La capacité de Santé Canada à surveiller l’innocuité et la sûreté des produits de santé commercialisés dépend des déclarations faites par les professionnels de la santé et les consommateurs concernant des effets indésirables et des incidents liés aux instruments médicaux. Tout cas d’effet secondaire grave ou imprévu survenant chez des patients recevant LEMTRADA doit être signalé à sanofi-aventis Canada Inc. ou à Santé Canada.

sanofi-aventis Canada Inc.,
2905, place Louis-R.-Renaud,
Laval (Québec) Canada, H7V 0A3
Numéro de téléphone : 1 800 589-6215
Courriel: Canada.pharmacovigilance@sanofi.com

Pour corriger votre adresse postale ou votre numéro de télécopieur, veuillez communiquer avec sanofi-aventis Canada Inc.

Pour déclarer les réactions indésirables soupçonnées associées à l’utilisation des produits de santé à Santé Canada :

• Composez sans frais le 1 866 234-2345; ou
• Consultez la page Web MedEffet Canada sur la Déclaration des effets indésirables pour savoir comment déclarer un effet indésirable en ligne, par la poste ou par télécopieur.

Pour d’autres renseignements concernant les produits de santé reliés à cette communication, veuillez communiquer avec Santé Canada :

Direction des produits de santé commercialisés
Courriel : hc.mhpd-dpsc.sc@canada.ca
Téléphone : 613 954-6522
Télécopieur : 613 952-7738

Meilleures salutations,

Original signé par

Amit Suri, M.D.
Responsable, Affaires médicales canadiennes, SP
sanofi-aventis Canada Inc.