Des ingrédients pharmaceutiques non déclarés peuvent poser de graves risques pour la santé

Date de début :
30 avril 2019
Date d’affichage :
30 avril 2019
Type de communication :
Alerte concernant des produits de l'étranger (APE)
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Substance non déclarée
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-69796

Dernière mise à jour:

Alerte concernant des produits de l’étranger

Les organismes de réglementation des États-Unis et de l’Australie ont découvert que ces produits de santé de l’étranger contiennent des ingrédients pharmaceutiques non déclarés qui peuvent poser de graves risques pour la santé.

La vente de ces produits n’est pas autorisée au Canada, et ils ne sont pas offerts sur le marché canadien. Toutefois, il se peut que des Canadiens en aient acheté lors d’un voyage à l’étranger ou par Internet.

Produits de santé de l'étranger non autorisés
Nom du produit Risques détectés Détails Photo
Food and Drug Administration des États-Unis
Slimina Sibutramine non déclarée Capsules pour la perte de poids
The Silver Bullet Sildénafil et tadalafil non déclarés Capsules pour améliorer la performance sexuelle
Therapeutic Goods Administration de l’Australie
Germany Black Ant  Sildénafil non déclaré Capsules de 2000 mg pour améliorer la performance sexuelle
OA/RA capsules Contamination par de l’acide aristolochique Soulagement de l’arthrose

Ce que vous devrez faire

  • Communiquez avec Santé Canada en composant le 1-800-267-9675 ou en remplissant le formulaire de plainte en ligne si vous découvrez la présence d’un produit précité sur le marché canadien.
  • Consulter un professionnel de la santé si vous avez des préoccupations de santé relatives à l’utilisation de n’importe lequel de ces produits.
  • Lisez l’étiquette des produits que vous achetez afin de confirmer que Santé Canada en a évalué l’innocuité, l’efficacité et la qualité. L’étiquette des produits de santé homologués par Santé Canada porte un numéro d’identification du médicament de huit chiffres (DIN), un numéro de produit naturel (NPN) ou un numéro de remède homéopathique (DIN-HM).

Contexte

Les médicaments d’ordonnance doivent être pris uniquement sous la supervision d’un professionnel de la santé.

Les aristoloches (famille des aristolochiacées) sont un groupe de plantes contenant des acides aristolochiques, qui sont des substances toxiques naturelles. Les risques pour la santé associés à la prise de produits de santé contenant des acides aristolochiques incluent insuffisance rénale et cancer.

La sibutramine était auparavant utilisée pour traiter l’obésité, mais sa vente n’est plus autorisée au Canada en raison du lien établi avec un risque accru d’effets secondaires d’ordre cardiovasculaire comme crise cardiaque et accident vasculaire cérébral (AVC). Augmentation de la tension artérielle et du rythme cardiaque, bouche sèche, troubles du sommeil et constipation sont d’autres effets secondaires possibles.

Le sildénafil et le tadalafil sont des médicaments sur ordonnance servant au traitement de la dysfonction érectile. Le sildénafil et le tadalafil sont déconseillés aux personnes qui prennent un médicament à base de nitrate (p. ex. nitroglycérine) en raison du risque d’hypotension potentiellement mortelle. Les personnes qui ont des troubles cardiaques risquent davantage de subir des effets secondaires cardiovasculaires tels que crise cardiaque, accident vasculaire cérébral (AVC), douleurs thoraciques, hypertension et arythmie. Maux de tête, bouffées vasomotrices, indigestion, étourdissements, troubles de la vision et perte auditive sont d’autres effets secondaires possibles.

Signaler un problème lié à la santé ou à la sécurité

Pour signaler des effets secondaires de produits de santé à Santé Canada :

  • composez sans frais le 1-866-234-2345;
  • consultez la page Web de Santé Canada sur la déclaration des effets indésirables pour obtenir de l’information sur les façons de faire une déclaration en ligne, par courrier ou par télécopieur.

En date du 3 avril 2019, aucun effet indésirable qui pourrait être associé à l’utilisation de ces produits n’avait été signalé à Santé Canada.

Images

Sélectionner une vignette pour agrandir - ouvre dans une nouvelle fenêtre