Plusieurs solutions oculaires et un gel d’acné non homologués vendus dans deux magasins des basses terres continentales de la Colombie-Britannique peuvent présenter de graves risques pour la santé

Date de début :
15 avril 2019
Type de communication :
Avis
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Produits non autorisés, Renseignements importants en matière d'innocuité
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-69608

Dernière mise à jour:

15 avril 2019
Pour diffusion immédiate

OTTAWA – Santé Canada avise les consommateurs que plusieurs produits de santé, y compris des gouttes ophtalmiques et un gel contre l’acné vendus dans deux magasins de Burnaby et de Richmond en Colombie-Britannique, ne sont pas autorisés et peuvent présenter de graves risques pour la santé. Selon les étiquettes, ces produits de santé contiennent des médicaments en vente sur ordonnance. Les produits contenant des médicaments en vente sur ordonnance ne doivent être pris que sous la supervision d’un professionnel de la santé parce qu’ils servent à traiter des problèmes de santé particuliers et peuvent avoir des effets secondaires graves.

Les produits de santé non homologués n’ont pas été approuvés par Santé Canada, ce qui signifie que leur innocuité, leur efficacité et leur qualité n’ont pas été évaluées et qu’ils peuvent présenter de graves risques pour la santé. Ils peuvent contenir des ingrédients, des additifs ou des ingrédients contaminés qui ne sont pas inscrits sur l’étiquette. En outre, ils peuvent ne pas contenir les ingrédients actifs que les Canadiens s’attendent à ce qu’ils contiennent pour aider à maintenir et à améliorer leur santé, ou ils peuvent contenir des ingrédients qui pourraient interagir avec d’autres médicaments et aliments. Pour toutes ces raisons, les produits de santé non homologués pourraient causer des effets graves sur la santé. La vente de produits de santé non homologués au Canada est illégale.

Certains produits de santé non homologués revêtent des emballages et des étiquettes en caractères japonais. Par conséquent, les renseignements sur les ingrédients, l’utilisation, la posologie et les effets secondaires peuvent ne pas être compris par l’ensemble des consommateurs.

Ce que vous devrez faire

  • Cessez d'utiliser ces produits. Consultez un professionnel de la santé si vous avez utilisé l'un de ces produits et que vous vous inquiétez de votre santé.
  • Lisez les étiquettes des produits pour vérifier si Santé Canada en a autorisé la vente. Les produits de santé homologués portent un numéro d'identification du médicament (DIN) à huit chiffres, un numéro de produit naturel (NPN) ou un numéro de médicament homéopathique (DIN-HM). Vous pouvez aussi vérifier si la vente des produits a été autorisée en interrogeant la base de données sur les produits pharmaceutiques et la base de données sur les produits de santé naturels homologués de Santé Canada.
  • Signalez les effets indésirables ou transmettez les plaintes à Santé Canada.

Personnes touchées

  • Les consommateurs qui ont acheté ou utilisé les produits montrés ci-dessous.

Produits touchés

Photos Produits Risque Points de vente au détail
Gel Dalacin T 1 %
Gel antibactérien contre l’acné
Selon l’étiquette (en japonais) : contient de la clindamycine Pinky Floy
Unité 1321 - 4500, Kingsway
Burnaby (Colombie-Britannique)
Kobayashi Aibon/Eyebon Eyewash
Gouttes ophtalmologiques
Selon l’étiquette (en japonais) : contient de l’acide aminocaproïque EJ Beauty
2270 - 4000, chemin No 3
Richmond (Colombie-Britannique)
Sante FX Neo (emballage noir et argent)
Gouttes oculaires
Selon l’étiquette (en anglais) : contient du méthylsulfate de néostigmine et de l’acide aminocaproïque Pinky Floy
Unité 1321 - 4500, Kingsway
Burnaby (Colombie-Britannique) EJ Beauty
2270 - 4000, chemin No 3
Richmond (Colombie-Britannique)
Sante FX NEO (emballage multicolore)
Gouttes oculaires
Selon l’étiquette (en japonais) : contient du méthylsulfate de néostigmine et de l’acide aminocaproïque EJ Beauty
2270 - 4000, chemin No 3
Richmond (Colombie-Britannique)
Sante FX V+
Gouttes oculaires
Selon l’étiquette (en anglais) : contient du méthylsulfate de néostigmine et de l’acide aminocaproïque Pinky Floy
Unité 1321 - 4500, Kingsway
Burnaby (Colombie-Britannique)
Sante PC
Gouttes oculaires
Selon l’étiquette (en japonais) : contient du méthylsulfate de néostigmine EJ Beauty
2270 - 4000, chemin No 3
Richmond (Colombie-Britannique)

Contexte

L'acide aminocaproïqueest un ingrédient médicamenteux d'ordonnance utilisé pour réduire les saignements dans diverses situations cliniques. L'exposition de l'œil à l'acide aminocaproïque peut affecter l'œil lui-même, et l'acide peut être absorbé par le sang à travers les canaux lacrymaux. Les effets secondaires peuvent inclure des yeux larmoyants, des changements de la vision, des maux de tête, des étourdissements, des nausées, une faiblesse musculaire et des éruptions cutanées.

La clindamycine sous forme topique est un antibiotique d'ordonnance approuvé au Canada pour traiter les infections bactériennes, y compris celles associées à l'acné. Le produit ne doit pas être utilisé chez les personnes ayant des antécédents de colite ulcéreuse (inflammation intestinale) ou d'inflammation intestinale associée à l'utilisation d'antibiotiques (colite associée aux antibiotiques). Les effets secondaires peuvent inclure une peau sèche et écaillée, la desquamation de la peau, une sensation de brûlure ou de piqûre sur la peau, des douleurs oculaires, des démangeaisons, de l'urticaire, des rougeurs et des symptômes gastro-intestinaux (tels qu'une indigestion et des gaz). L'innocuité et l'efficacité chez les enfants de moins de 12 ans n'ont pas été établies.

Méthylsulfate de néostigmine : Il n'y a aucune goutte oculaire contenant du méthylsulfate de néostigmine approuvée pour le marché canadien. Par le passé, des médicaments semblables à la néostigmine étaient utilisés pour traiter le glaucome. Ces médicaments ne sont plus largement utilisés en raison du nombre important d'effets secondaires possibles liés aux yeux, y compris une vision floue peu importe la distance, des céphalées frontales, des fibrillations des paupières, des yeux rouges, des cataractes, des réactions allergiques, des kystes de l'iris, le décollement de la rétine et la possibilité de susciter un type particulier de crise de glaucome. De plus, son absorption par le sang à travers les canaux lacrymaux peut provoquer de graves effets secondaires cardiaques et respiratoires.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983
hc.media.sc@canada.ca

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709

Ce que fait Santé Canada

Santé Canada a retiré les produits en vente dans les commerces. Santé Canada a également demandé aux entreprises de cesser de les vendre sur leurs sites Web (www.floybeauty.com et www.ejbeauty.ca). Santé Canada collabore l'Agence des services frontaliers du Canada pour aider à prévenir l'importation de ces produits. Si d'autres problèmes sur la sécurité sont découverts, Santé Canada prendra les mesures appropriées et en informera les Canadiens au besoin.

Images

Sélectionner une vignette pour agrandir - ouvre dans une nouvelle fenêtre