Les remèdes homéopathiques ne remplacent pas les vaccins

Date de début :
6 mars 2019
Type de communication :
Mise à jour
Sous-catégorie :
Produits de santé naturels
Source :
Santé Canada
Numéro d’identification :
RA-69260

OTTAWA – Santé Canada s’inquiète des fausses allégations faites dans la commercialisation de certains remèdes homéopathiques, connus sous le nom de nosodes, selon lesquelles ces produits peuvent prévenir les maladies infectieuses. Les nosodes ne sont pas approuvées par Santé Canada comme remplacement des vaccins et ne l’ont jamais été. Rien ne prouve leur efficacité dans la prévention ou le traitement des maladies infectieuses. Aucun produit homéopathique ne devrait être promu comme solution de rechange aux vaccins, car il n’existe aucun substitut aux vaccins.

Santé Canada est au courant de reportages (anglais seulement) selon lesquels certains homéopathes et naturopathes font la promotion de nosodes pour l’« homéoprophylaxie » et laissent entendre que ces produits peuvent protéger les enfants contre la maladie. Le Ministère n’a pas approuvé de nosodes porteurs d’allégations d’homéoprophylaxie. Nous assurerons le suivi de ces reportages et, si nous constatons des cas de non-conformité à la Loi sur les aliments et drogues ou à ses règlements, nous prendrons les mesures qui s’imposent.

Santé Canada exige que l’étiquette de tous les produits homéopathiques à base de nosodes comporte les mentions suivantes pour indiquer clairement qu’il ne s’agit ni de vaccins ni de substituts vaccinaux :

  • « Ce produit n’est ni un vaccin, ni une solution de rechange à la vaccination. »
  • « L’efficacité de ce produit n’a pas été prouvée pour la prévention d’une infection. »
  • « Santé Canada ne recommande pas son utilisation chez les enfants et conseille que votre enfant reçoive tous les vaccins courants. »

Les Canadiens qui ont des renseignements sur la vente ou la publicité de produits de santé non conformes à la Loi sur les aliments et drogues ou à ses règlements sont invités à les signaler à Santé Canada au moyen du formulaire de plainte en ligne.

Les enfants à qui l’on a donné des nosodes au lieu de vaccins risquent de développer des maladies infantiles graves et potentiellement mortelles comme la rougeole, les oreillons, la rubéole, la poliomyélite et la coqueluche. La vaccination demeure le meilleur moyen de prévenir les maladies infectieuses graves et de vous protéger, ainsi que votre famille et votre communauté.

Nous savons que les parents canadiens ont à cœur la santé de leurs enfants. Si vous êtes le parent ou le tuteur d’un enfant qui n’est pas vacciné, agissez maintenant et parlez à un professionnel de la santé si vous avez des inquiétudes à ce sujet. Nous vous encourageons également à rechercher des sources d’information crédibles lorsque vous décidez de faire vacciner vos enfants. Voici quelques-unes de ces sources :

Parler aux parents qui hésitent à se faire vacciner est une responsabilité importante pour les professionnels de la santé. Si vous êtes un professionnel de la santé, nous vous encourageons à répondre aux questions des parents au sujet de la vaccination en toute transparence et en vous fondant sur des données probantes.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709

Information supplémentaire

Restez branché et recevez les plus récents avis et rappels de produit de Santé Canada grâce aux médias sociaux.