Les rappels et les avis qui remontent à plus de quatre ans sont automatiquement archivés. Ces renseignements se trouvent toujours dans la base de données, mais ils n'ont pas été modifiés ni mis à jour depuis leur archivage. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Mise à jour - Utilisation de mannitol comme ingrédient non médicinal dans des médicaments pour femmes enceintes

Date de début :
13 octobre 2017
Date d’affichage :
13 octobre 2017
Type de communication :
Mise à jour
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Sécurité des produits
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-64824

13 octobre 2017
Pour diffusion immédiate

OTTAWA - Santé Canada est au courant des questions soulevées récemment au sujet de l'utilisation de mannitol comme ingrédient non médicinal dans des médicaments pour femmes enceintes. Le Ministère tient à assurer à la population canadienne que, selon son évaluation des données obtenues à ce jour, la consommation de petites quantités de substituts du sucre, y compris de mannitol, pendant la grossesse ne présente aucun risque pour la santé.

Le mannitol est un type de sucre souvent utilisé comme ingrédient non médicinal dans des médicaments, comme les comprimés ou les gélules, pour en faciliter la fabrication. Les ingrédients non médicinaux font l'objet d'une évaluation visant à en assurer l'innocuité. Ils peuvent, par exemple, être ajoutés à un comprimé pour lui donner de la couleur ou pour lier le tout.

Le mannitol est consommé depuis longtemps sans risque et se trouvent dans de nombreux produits souvent utilisés et consommés par les femmes enceintes, comme les suppléments d'acide folique, les vitamines, les bonbons et les pâtisseries. Le mannitol est par ailleurs naturellement présent dans bon nombre d'aliments, dont le chou-fleur, les champignons, les pois mange-tout et les pêches.

La quantité de mannitol utilisé comme ingrédient non médicinal dans des médicaments est extrêmement faible, habituellement de moins de 0,25 gramme. Les quantités de mannitol naturellement présentes dans les aliments sont beaucoup plus grandes. Par exemple :

  • le chou-fleur en contient environ 2,6 grammes pour 100 grammes;
  • les champignons, environ 2,6 grammes pour 100 grammes;
  • les pois mange-tout, environ 1,2 gramme pour 100 grammes;
  • les pêches, environ 0,5 gramme pour 100 grammes.

Santé Canada évalue tous les médicaments, y compris les médicaments génériques, pour s'assurer de leur innocuité, de leur qualité et de leur efficacité avant d'en autoriser la vente au Canada. Il évalue, entre autres choses, les données scientifiques concernant l'innocuité des ingrédients non médicinaux et examine attentivement les données issues d'essais cliniques pour déterminer si elles sont suffisantes pour appuyer l'autorisation de l'utilisation du médicament chez des populations particulières, comme les femmes enceintes.

Les femmes enceintes qui ont des questions concernant les médicaments qu’elles prennent devraient s’adresser à un professionnel de la santé. Santé Canada continue de surveiller l’innocuité des médicaments homologués une fois qu’ils sont mis sur le marché canadien. Si de nouveaux problèmes d’innocuité sont décelées, le Ministère agira rapidement et informera les Canadiens comme il se doit.

Restez branché et recevez les plus récents avis et rappels de produits de Santé Canada grâce aux médias sociaux.

Liens connexes

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709