Les rappels et les avis qui remontent à plus de quatre ans sont automatiquement archivés. Ces renseignements se trouvent toujours dans la base de données, mais ils n'ont pas été modifiés ni mis à jour depuis leur archivage. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Santé Canada propose une mise à jour de l'étiquetage des produits antiparasitaires contenant du glyphosate

Date de début :
13 avril 2015
Date d’affichage :
13 avril 2015
Type de communication :
Mise à jour
Sous-catégorie :
Chimiques
Source :
Santé Canada
Problème :
Renseignements importants en matière d'innocuité, Mise à jour de l'étiquette du produit, Sécurité des produits, Étiquetage et l'emballage
Numéro d’identification :
RA-52865

Problème

Aujourd'hui, Santé Canada a lancé un processus de consultation publique au sujet de son projet de décision de réévaluation des produits antiparasitaires contenant du glyphosate. Le glyphosate (connu sous les noms de RoundupMC et de VisionMC) est utilisé à grande échelle au Canada pour la gestion des mauvaises herbes dans les domaines agricoles, non agricoles et forestiers.

Le projet de décision consiste à poursuivre l'homologation de ces produits, mais de demander la mise à jour de leur étiquetage en vue de fournir aux Canadiens des lignes directrices additionnelles sur l'utilisation sécuritaire de ces produits afin de protéger la santé humaine et l'environnement.

Les nouvelles étiquettes proposées pour les produits contenant du glyphosate incluraient :

  • une déclaration obligatoire énonçant qu'il faut appliquer le produit seulement s'il n'y a qu'une possibilité minime de dérive vers les zones résidentielles ou peuplées, ce qui inclut les maisons, les chalets, les écoles et les zones récréatives;
  • un délai de sécurité de 12 heures pour les utilisations agricoles dans le but de mieux protéger les travailleurs agricoles;
  • de nouveaux énoncés sur les risques pour l'environnement pour informer les utilisateurs qu'à doses élevées, le produit peut être toxique pour les espèces non ciblées;
  • des zones tampons recommandées pour la pulvérisation afin de protéger les habitats terrestres et aquatiques non ciblés contre une exposition accidentelle;
  • des mises en garde en vue de réduire les possibilités de ruissellement du glyphosate jusqu'à des habitats aquatiques contigus, en particulier si de fortes pluies sont prévues. Est aussi incluse une recommandation de conserver une zone tampon de végétation entre la zone traitée et les berges d'un plan d'eau afin de réduire le ruissellement du glyphosate jusqu'aux milieux aquatiques.

Les pesticides homologués sont régulièrement réévalués pour garantir qu'ils sont toujours conformes aux normes modernes de protection de la santé humaine et de l'environnement et qu'ils sont avantageux. Pour la réévaluation du glyphosate, Santé Canada a travaillé en collaboration avec l'Environmental Protection Agency des États-Unis pour examiner un vaste éventail d'information et de données relatives à l'environnement et à la santé, y compris plus de 450 études scientifiques évaluées par les pairs et publiées. L'examen s'est penché sur d'éventuels effets de l'exposition au produit sur la santé et sur l'environnement. Un résumé de l'évaluation scientifique de Santé Canada est présenté dans le document de consultation.

Le projet de décision de réévaluation est affiché sur le site Web de Santé Canada pendant 60 jours aux fins de commentaires jusqu'au 12 juin 2015. Santé Canada invite les Canadiens à fournir des commentaires scientifiques au sujet de l'évaluation. Santé Canada tiendra compte de l'information reçue pendant la période de commentaires pour prendre sa décision définitive.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709