Les rappels et les avis qui remontent à plus de quatre ans sont automatiquement archivés. Ces renseignements se trouvent toujours dans la base de données, mais ils n'ont pas été modifiés ni mis à jour depuis leur archivage. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Risques de la consommation de germes crus

Date de début :
25 juillet 2013
Date d’affichage :
25 juillet 2013
Type de communication :
Mise à jour
Sous-catégorie :
Autre
Source :
Santé Canada
Problème :
Salubrité des aliments
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-34769

Problème

Santé Canada rappelle aux Canadiens que les jeunes enfants, les aînés, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli ne devraient pas consommer de germes crus ou insuffisamment cuits.

Les germes, comme les germes de luzerne et les germes de soja, sont populaires auprès des Canadiens comme ingrédients sains et peu caloriques de nombreux plats. Les germes d’oignon, de radis, de moutarde et de brocoli (à ne pas confondre avec les mêmes plantes et légumes arrivés à maturité) sont également communs. Ces germes peuvent être porteurs de bactéries nocives, comme des salmonelles ou des coliformes, qui peuvent rendre gravement malade.

Les fruits et légumes frais peuvent parfois être contaminés par des bactéries nocives dans les champs ou lors de la culture, de la récolte, de l’entreposage ou de la manipulation. Les germes sont particulièrement à risque, et de nombreuses éclosions de salmonellose et d’infections à E. coli ont été associées à des germes contaminés. De 1995 à 2012, environ 1 200 cas de maladies associées aux germes ont été signalés dans le cadre de neuf éclosions touchant cinq provinces au pays. La plus vaste éclosion au Canada a eu lieu en 2005, quand au moins 552 cas de salmonellose ont été signalés en Ontario. Aucun décès lié à des germes contaminés n’a été signalé au Canada.

Les enfants âgés de moins de cinq ans, les aînés, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli sont particulièrement vulnérables aux bactéries qui peuvent se trouver sur les germes et ne devraient donc pas consommer de germes crus du tout. Ces personnes devraient également éviter de consommer des germes cuits à moins que ceux-ci soient entièrement cuits.

Les adultes en santé qui décident de consommer des germes devraient prendre des précautions pour réduire les risques d’être exposés à des bactéries nocives. Quand vous achetez des germes, choisissez toujours des germes croquants qui ont été réfrigérés à une température de
4 °C (40 °F) ou moins, tout en évitant ceux de couleur foncée ou qui ont une odeur de moisi. Utilisez des pinces, un gant ou placez un sac sur votre main pour transférer les germes dans un sac en plastique.

Les symptômes de la salmonellose apparaissent habituellement de 8 à 72 heures après la consommation d’un aliment contaminé, tandis que ceux d’une infection à E. coli peuvent apparaître en de 1 à 10 jours. Les symptômes peuvent inclure des nausées, de la diarrhée, des vomissements, de la fièvre et des crampes abdominales. Les personnes qui ressentent ces symptômes devraient immédiatement communiquer avec un médecin. Dans les cas les plus graves, une infection à E. coli peut entraîner une insuffisance rénale aiguë, voire la mort.

Santé Canada et l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) continuent de travailler avec des producteurs pour créer et mettre en œuvre des pratiques exemplaires qui réduisent le risque de contamination des germes. C’est dans cet esprit que Santé Canada a publié sa Politique sur la gestion du risque pour la santé lié à la consommation de graines et de fèves germées.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public

(613) 957-2991
1-866 225-0709

Information supplémentaire

Si vous désirez en savoir plus sur la salubrité des germes consommés comme aliments, veuillez consulter les liens qui suivent.