Les rappels et les avis qui remontent à plus de quatre ans sont automatiquement archivés. Ces renseignements se trouvent toujours dans la base de données, mais ils n'ont pas été modifiés ni mis à jour depuis leur archivage. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Nouvelle information sur l'innocuité Interaction des inhibiteurs de pompe à protons (IPP) avec le méthotrexate

Date de début :
19 octobre 2012
Date d’affichage :
19 octobre 2012
Type de communication :
Mise à jour
Sous-catégorie :
Instruments médicaux
Source :
Santé Canada
Numéro d’identification :
RA-15076

Santé Canada informe les Canadiens et les professionnels de la santé canadiens de la mise à jour de l'étiquetage du méthotrexate et des inhibiteurs de pompe à protons pour y inclure l'information sur une interaction possible entre ces produits. Cette nouvelle information apparaîtra dans la section « Mises en garde et précautions » de l'étiquetage du méthotrexate et des IPP.

Le méthotrexate est utilisé à des doses élevées pour traiter le cancer et à des doses beaucoup plus faibles pour traiter les maladies autoimmunes. Les IPP sont des acidoréducteurs utilisés pour traiter les brûlures d'estomac ou les indigestions acides.

L'utilisation concomitante du méthotrexate à des doses élevées et des IPP peut augmenter la quantité de méthotrexate dans le sang entraînant des effets secondaires tels qu'une insuffisance rénale, un faible nombre de cellules rouges, une inflammation du tube digestif, un rythme cardiaque irrégulier, des douleurs musculaires, des infections et de la diarrhée.

Bien qu'un lien clair entre l'utilisation des IPP et une augmentation du méthotrexate n'ait pas été confirmé, diverses études suggèrent une interaction possible entre les IPP et le méthotrexate. Étant donné qu'il est fort probable que le méthotrexate soit accompagné d'effets secondaires, Santé Canada préfère informer les Canadiens et les professionnels de la santé canadiens de ce changement à l'étiquetage.

Santé Canada continuera d'évaluer les preuves scientifiques au fur et à mesure et prendra les mesures appropriées au besoin.

Le patient ne doit pas interrompre la prise du médicament à moins d'en avoir été avisé par un professionnel de la santé. Le patient qui utilise des IPP et du méthotrexate doit consulter son médecin s'il s'inquiète pour sa santé.

Nous rappelons aux professionnels de la santé qu'ils doivent prescrire les IPP à la plus faible dose et pendant la période la plus courte en fonction de l'affection traitée. Comme l'indique l'étiquette du médicament, le professionnel de la santé peut envisager l'arrêt temporaire des IPP chez certains patients traités avec de fortes doses de méthotrexate.

L'étiquetage du médicament, ou monographie de produit, contient des renseignements importants sur la posologie et l'innocuité à l'intention du professionnel de la santé et du patient. Vous pouvez consulter ces monographies en effectuant une recherche dans la Base de données sur les produits pharmaceutiques de Santé Canada.

Pour signaler un effet indésirable

Pour signaler un effet indésirable (effet secondaire) présumé à un produit de santé, veuillez communiquer avec le Programme Canada Vigilance de Santé Canada au 1-866-234-2345 (sans frais), ou remplir un Formulaire de déclaration de Canada Vigilance et nous le faire parvenir de l'une des façons suivantes :

IPP présentement commercialisés au Canada

Les inhibiteurs de pompe à protons suivants sont commercialisés au Canada :

  • Dexlansoprazole (nom commercial Dexilant)
  • Ésoméprazole (nom commercial Nexium et équivalent générique)
  • Oméprazole (nom commercial Losec et équivalents génériques)
  • Lansoprazole (nom commercial Prevacid et équivalents génériques)
  • Pantoprazole (noms commerciaux Pantoloc et Panto IV, et équivalents génériques)
  • Pantoprazole magnésique (nom commercial Tecta)
  • Rabéprazole (nom commercial Pariet et équivalents génériques)

Les IPP sont aussi offerts en combinaison avec d'autres médicaments : Vimovo, par exemple contient de l'ésoméprazole et du naproxène.


Renseignements aux médias

Santé Canada
(613) 957-2983

Renseignements au public

(613) 957-2991
1-866 225-0709