Les rappels et les avis qui remontent à plus de quatre ans sont automatiquement archivés. Ces renseignements se trouvent toujours dans la base de données, mais ils n'ont pas été modifiés ni mis à jour depuis leur archivage. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Archivé - Apparition d'une maladie gastro-intestinale au Emerald Lake Lodge, dans le parc national Yoho - Mis à jour

Date de début :
28 mai 2004
Date d’affichage :
28 mai 2004
Type de communication :
Avis
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Contamination
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-11000313

Information : Avis de santé publique

Santé Canada, Parcs Canada et les autorités régionales de la santé continuent de surveiller l'évolution de l'éclosion d'une maladie gastro-intestinale dans un hôtel privé situé dans le parc national Yoho, en Colombie-Britannique, et de faire enquête sur cette éclosion.

Le 25 mai, Santé Canada, Parcs Canada et les autorités régionales de la santé ont été mises au courant de l'occurrence élevée d'une maladie gastro-intestinale chez des personnes ayant travaillé ou séjourné au Emerald Lake Lodge, ou ayant visité cet endroit. Quelque 250 cas ont été signalés jusqu'à présent. L'agent pathogène a maintenant été identifié comme étant un norovirus ou un virus semblable à Norwalk (VSN). Cette maladie n'est pas grave, en général, mais elle cause des vomissements, de la diarrhée, des nausées et des crampes d'estomac. Elle dure de un à deux jours environ et se dissipe en général sans traitement. Toutefois, ses effets peuvent être plus graves dans le cas des personnes âgées, des personnes dont le système immunitaire est affaibli, des femmes enceintes et des très jeunes enfants.

L'Emerald Lake Lodge est actuellement fermé pour une désinfection préventive pour favoriser l'interruption du cycle de transmission de la maladie. Un avis de faire bouillir l'eau y demeure en vigueur. La direction s'est d'ailleurs montrée très coopérative à l'égard de ces mesures.

Les maladies associées au norovirus ou ou VSN sont courantes dans le monde. Les éclosions se produisent en général lorsque des personnes se réunissent dans des locaux fermés durant des périodes prolongées.

On trouve les norovirus dans les selles ou les vomissures des personnes infectées. L'infection se produit de diverses manières, notamment :

  • si on mange de la nourriture ou si on boit des liquides contaminés par un norovirus;
  • si on touche des surfaces ou des objets contaminés par un norovirus;
  • si on a un contact direct avec une autre personne infectée et ayant des symptômes de la maladie.

Recommandations

Si les symptômes persistent plus de 72 heures, communiquez avec votre médecin.

On rappelle aux voyageurs de bien se laver les mains après avoir utilisé les toilettes et avant de manipuler des aliments, car le fait de se laver les mains rompt la chaîne de transmission des microbes et empêche ainsi la maladie de se propager.

Lorsqu'on a des vomissements et de la diarrhée, on devrait boire beaucoup de liquide pour prévenir la déshydratation.

Les voyageurs peuvent transmettre la maladie au cours de la phase aiguë de l'affection, et jusqu'à 72 heures après la disparition des symptômes. Le risque de maladie doit être envisagé lorsqu'on voyage dans des véhicules de transport en commun comme des autocars, des trains, des avions, des traversiers et des bateaux de croisière ainsi que lorsqu'on prépare des aliments..

Le virus Norwalk est très résistant; il peut survivre sur presque toute surface, comme des poignées de porte, des lavabos, des mains courantes et de la verrerie. Pour rompre le cycle de transmission, on recommande de procéder à un nettoyage minutieux et à une désinfection des surfaces contaminées immédiatement après un épisode de maladie en utilisant un nettoyant à base de javellisant. Il faudra notamment retirer et laver les vêtements ou le linge de maison susceptible d'être contaminé après un épisode de maladie (utiliser de l'eau chaude et du savon).

Santé Canada, Parcs Canada et les autorités régionales de la santé continueront de suivre l'évolution de la situation et de faire enquête. Les gouvernements fédéral et provinciaux attachent la plus haute importance à la santé et à la sécurité des Canadiennes et des Canadiens ainsi que des personnes qui voyagent au pays. Toutes les mesures utiles afin de veiller à la santé de tous et chacun seront mises en oeuvre.


Renseignements aux médias

Tamara Magnan
Santé Canada
(780) 495-4688

Renseignements au public

Kirt Sellers
BC Interior Health Authority
Invermere Office: (250) 342-2360
Golden Office: (250) 344-7555