OFEV (nintedanib) - Risque de lésions hépatiques induites par le médicament et nécessité de surveiller régulièrement la fonction hépatique

Date de début :
11 janvier 2018
Date d’affichage :
11 janvier 2018
Type de communication :
Avis aux professionnels de la santé
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Sécurité des produits
Public :
Professionnels de la santé
Numéro d’identification :
RA-65670

Destinataires

Professionnels de la santé, y compris pneumologues, internistes, gastro-entérologues, hépatologues, médecins de famille, urgentologues et pharmaciens. 

Messages clés 

  • Des cas de lésions hépatiques induites par le médicament, y compris un cas d’issue mortelle, ont été observés chez des patients recevant un traitement par OFEV (nintedanib). Dans la majorité des cas, les lésions hépatiques induites par le médicament étaient réversibles avec la réduction de la dose ou l'arrêt du traitement. La majorité des cas est survenue durant les trois premiers mois suivant l'instauration du traitement par OFEV. Il est donc recommandé de faire preuve de vigilance particulière durant cette période initiale du traitement.   
  • Les professionnels de la santé sont avisés de surveiller les taux hépatiques de transaminases et de bilirubine des patients :
    • juste avant l'instauration du traitement;  
    • à intervalles réguliers (p. ex., chaque mois) durant les trois premiers mois du traitement; et
    • périodiquement par la suite (p. ex., lors de chaque consultation avec le patient) ou selon l'indication clinique.
  • À titre de rappel pour les professionnels de la santé :
    • Si les taux de transaminases (AST ou ALT) sont plus de trois fois la limite supérieure de la normale (LSN), la dose d'OFEV devrait être réduite ou le traitement devrait être interrompu. 
    • Toute augmentation des résultats d’une mesure de la fonction hépatique associée à des signes ou à des symptômes cliniques d’une lésion hépatique (p. ex., jaunisse) exige l’arrêt définitif du traitement par OFEV.
  • Santé Canada travaille actuellement avec le fabricant afin d’inclure les présents renseignements sur l'innocuité dans la monographie de produit canadienne.

        

Problème

Des lésions hépatiques induites par le médicament ont été observées chez des patients recevant un traitement par OFEV, y compris un cas d'issue mortelle. Dans la majorité de ces cas, les lésions hépatiques induites par le médicament étaient réversibles avec la réduction de la dose ou l'arrêt du traitement.

Produit visé 

Nom de marque Ingrédient médicinal Fabricant
OFEV® nintedanib (sous forme d'ésilate de nintedanib) Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée

Contexte

OFEV est utilisé pour traiter la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI).

Des cas de lésions hépatiques induites par le médicament ont été observées avec le traitement par OFEV depuis la commercialisation du produit en 2014. L’exposition cumulative globale des patients atteints de FPI à OFEV a été estimée à 32 000 patients-années depuis la commercialisation du produit. En date du 15 octobre 2017, 32 cas de lésions hépatiques induites par le médicament ont été observés chez des patients sous OFEV, y compris un cas au Canada. L'issue des cas de lésions hépatiques induites par le médicament a été déclarée dans 24 cas sur 32. Dans la majorité de ces cas (17), la lésion hépatique induite par le médicament s'est résorbée avec la réduction de la dose ou l'arrêt du traitement. Au moment de la déclaration, 6 cas de patients ne s'étaient pas encore remis. Un cas a été d'issue mortelle.

Personnes touchées

Information à l'intention des consommateurs

OFEV est un médicament d'ordonnance utilisé pour traiter la fibrose pulmonaire idiopathique (FPI). La FPI est une maladie caractérisée par la cicatrisation progressive des poumons qui rend la respiration difficile.

Chez certains patients, OFEV a été associé à des lésions hépatiques induites par le médicament qui peuvent être graves et menacer le pronostic vital. Avant de commencer à prendre ce médicament, les patients qui ont ou ont déjà eu des troubles hépatiques devraient discuter avec leur professionnel de la santé. Des tests sanguins devraient être effectués avant et durant le traitement pour vérifier la fonction hépatique des patients.

Les patients qui présentent des signes de lésion hépatique, tels que coloration jaunâtre de la peau ou des yeux, urine foncée, douleur abdominale, nausées, vomissements ou perte d'appétit, devraient cesser de prendre OFEV et consulter immédiatement un médecin. Les patients recevant OFEV devraient également aviser leur professionnel de la santé s'ils ont des effets secondaires.

Information à l'intention des professionnels de la santé

Les professionnels de la santé sont avisés de mesurer les taux hépatiques de transaminases et de bilirubine :

  • juste avant l'instauration du traitement;
  • à intervalles réguliers (p. ex., chaque mois) durant les trois premiers mois du traitement; et
  • périodiquement par la suite (p. ex., lors de chaque consultation avec le patient) ou selon l'indication clinique.

Les professionnels de la santé sont également avisés :

  • de réduire la dose d'OFEV ou d’interrompre le traitement si les taux de transaminases (AST ou ALT) sont plus de trois fois la limite supérieure de la normale (LSN); et
  • d'interrompre de façon permanente le traitement par OFEV en cas d'une augmentation des résultats d’une mesure de la fonction hépatique associée à des signes ou à des symptômes cliniques d’une lésion hépatique (p. ex., jaunisse).

Mesure prise par Santé Canada

Santé Canada travaille actuellement avec le fabricant afin d’inclure les présents renseignements sur l'innocuité dans la monographie de produit canadienne.

Santé Canada communiquera cette information importante sur l'innocuité aux professionnels de la santé et aux consommateurs canadiens par l'entremise de la base de données des rappels et avis de sécurité du site Web Canadiens en Santé. Cette communication sera également distribuée au moyen du système de notification par courriel d'avis MedEffetMC.

Signaler un problème lié à la santé ou à la sécurité

La gestion des effets secondaires liés à un produit de santé commercialisé dépend de leur déclaration par les professionnels de la santé et les consommateurs. Tout cas de lésion hépatique induite par un médicament ou tout autre effet secondaire grave ou imprévu survenant chez des patients recevant OFEV doit être signalé à Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée ou à Santé Canada.

Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée     
5180 South Service Rd
Burlington (Ontario) L7L 5H4 
Tél. : 1-800-263-5103, poste 87233
Courriel : PV_local_Canada@boehringer-ingelheim.com  
            
Vous pouvez signaler tout effet indésirable soupçonné associé à l’utilisation de produits de santé à Santé Canada :

  • Composez sans frais le 1-866-234-2345; ou
  • Consultez la page Web MedEffet Canada sur la Déclaration des effets indésirables pour savoir comment déclarer un effet indésirable en ligne, par courrier ou par télécopieur.

Pour d’autres renseignements concernant les produits de santé reliés à cette communication, veuillez communiquer avec Santé Canada :
Direction responsable
Courriel : mhpd_dpsc@hc-sc.gc.ca   
Téléphone :  613-954-6522  
Télécopieur : 613-952-7738

Cordialement,

Originale signée par

Uli Broedl, MD
Vice-président, Affaires médicales et réglementaires
Boehringer Ingelheim (Canada) Ltée

Information supplémentaire

Le fabricant a avisé Santé Canada du risque associé à ce produit de santé. Santé Canada appuie les actions prises par le fabricant, et à cet effet, une évaluation des risques n'a pas été nécessaire et un résumé de l'examen d'innocuité n'a pas été préparé.