Mise à jour - Ne jamais brûler le bois traité sous pression

Date de début :
16 mars 2016
Type de communication :
Mise à jour
Sous-catégorie :
Articles pour la maison
Source :
Santé Canada
Numéro d’identification :
RA-57548

Problème

La chaleur d’un feu est particulièrement agréable par temps froid. Nous utilisons souvent les bûches ou les morceaux de bois que nous avons sous la main. Cependant, il faut prendre garde de ne pas brûler de bois traité sous pression dans un foyer intérieur ou même extérieur, car des produits chimiques dangereux pour la santé pourraient s’en dégager.

Le bois traité sous pression contient des agents de préservation, qui sont des pesticides servant à prolonger la durée de vie du produit. Ces substances chimiques aident à protéger le bois contre la pourriture, les insectes xylophages (qui se nourrissent de bois) et le vieillissement climatique.   

Lorsqu’on brûle du bois traité, les agents chimiques de préservation sont concentrés et libérés dans la cendre et la fumée, ce qui présente des risques pour la santé et pour l’environnement.

Ce que vous devrez faire

Vous ne devriez jamais brûler de bois traité sous pression. Le bois traité est facile à repérer, car il est habituellement teint en différents tons de brun ou de vert. Vous ne devriez pas non plus brûler de bois traité à l’arséniate de cuivre chromaté (ACC), qui est vert pâle. Ce bois n’est plus vendu pour la construction résidentielle, mais on en trouve encore dans des structures plus vieilles.

Signaler un problème lié à la santé ou à la sécurité

Si vous vous sentez malade après avoir été exposé, pendant de longues périodes, aux produits résultant de la combustion de bois traité, vous devriez consulter immédiatement un médecin.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public

613-957-2991
1-866 225-0709