Nouvelle information sur l'innocuité : Risque de syndrome sérotoninergique lié aux inhibiteurs de la sérotonine servant à traiter les nausées et les vomissements

Date de début :
14 mai 2014
Date d’affichage :
14 mai 2014
Type de communication :
Mise à jour
Sous-catégorie :
Médicaments
Source :
Santé Canada
Problème :
Renseignements importants en matière d'innocuité, Sécurité des produits
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-39519

Problème

Santé Canada a examiné l'innocuité des médicaments inhibiteurs de la sérotonine dolasétron (ANZEMET), granisétron (KYTRIL et génériques), ondanstron (ZOFRAN et génériques) et palonosétron (ALOXI), qui sont utilisés pour le traitement des nausées et vomissements. Cet examen a révélé un risque de syndrome sérotoninergique.

Ce syndrome est dû à une accumulation de sérotonine, une substance chimique présente naturellement dans le corps, à des concentrations élevées. Il se produit généralement lorsque certains médicaments sérotoninergiques sont combinés, mais il peut aussi survenir avec une seule drogue.

Il est très important de diagnostiquer le syndrome sérotoninergique dès que possible, car il peut être mortel lorsqu'il n'est pas traité. Les symptômes de ce syndrome peuvent inclure les suivants : agitation, confusion, rythme cardiaque accéléré, myoclonies ou rigidité musculaire, fièvre, perte de conscience et coma. Le syndrome sérotoninergique est parfois mal diagnostiqué, c'est pourquoi il est important que les patients qui présentent l'un de ces symptômes consultent un professionnel de la santé immédiatement.

Les monographies de produit canadiennes relatives à ALOXI, KYTRIL et ZOFRAN contiennent désormais cette nouvelle information sur l’innocuité. ANZEMET a été retiré du marché canadien par le fabricant. Les fabricants des versions génériques de ces drogues vont également mettre à jour leurs monographies de produit.

Santé Canada a reçu deux déclarations au Canada de syndrome sérotoninergique lié à cette classe de médicaments. Les cas déclarés n'ont pas entraîné la mort. Tout cas de syndrome sérotoninergique ou d'autre réaction indésirable grave ou imprévue survenant chez un patient qui reçoit ce type de médicament doit être signalé au fabricant ou à Santé Canada.

Produits connexes :

Résumé de l'examen de l'innocuité des inhibiteurs de la sérotonine

Signaler un problème lié à la santé ou à la sécurité

  • Appelez le numéro sans frais 1-866-234-2345
  • Consultez la page Web MedEffet Canada sur la Déclaration des effets indésirables pour savoir comment signaler ces cas en ligne, par courrier ou par télécopieur.

Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public

613-957-2991
1-866 225-0709