Les rappels et les avis qui remontent à plus de quatre ans sont automatiquement archivés. Ces renseignements se trouvent toujours dans la base de données, mais ils n'ont pas été modifiés ni mis à jour depuis leur archivage. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Schneider Electric IT Corporation rappelle des limiteurs de surtension SurgeArrest d'APC

Date de début :
31 octobre 2013
Date d’affichage :
31 octobre 2013
Type de communication :
Rappel de produits de consommation
Sous-catégorie :
Outils et produits électriques
Source :
Santé Canada
Problème :
Risque d’incendie
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-36531

Produits touchés

Limiteurs de surtension SurgeArrest d’APC

Description du produit

Le présent rappel vise des limiteurs de surtension des séries 7 et 8 d’APC fabriqués avant 2003. Les numéros de modèle et de série sont situés sur l’étiquette collée sous le limiteur. Les deux chiffres qui suivent la première ou les premières lettres du numéro de série indiquent l’année de fabrication. Les limiteurs de surtension sont visés par le présent rappel si les chiffres suivants sont indiqués : 93, 94, 95, 96, 97, 98, 99, 00, 01 ou 02. L’inscription « APC » et les termes « Personal », « Professional », « Performance » ou « Network » sont imprimés sur les limiteurs de surtension. Les numéros de modèle suivants sont visés par le présent rappel.

Limiteurs de surtension visés par ce rappel:
Numéros de modèle de la série 7 Numéros de modèle de la série 8
NET7 NET8
NET7T NET8N
NET7T-C PER8T
PER7 PER8TR
PER7C PER8TR-CN
PER7T PER8TVR
PER7T-CO PER8XTV
PER7T-U PRF8T2
PER7TX137 PRF8TT
PER7-U PRO8
PER7X148 PRO8T2
PRF7 PRO8T2C
PRF7T PRO8T2MP12
PRO7 PRO8T2MP12B
PRO7C PRO8TV
PRO7T  
PRO7TX183

 

Identification du risque

Les limiteurs de surtension peuvent surchauffer, produire de la fumée et fondre, ce qui présente un risque d’incendie.

Au total, 700 incidents où les limiteurs de surtension ont surchauffé et fondu, 55 incidents ayant entraîné des dommages matériels en raison de la fumée et du feu et 13 incidents ayant causé des blessures, y compris l’inhalation de fumée et des brûlures par contact, ont été signalés à Schneider Electric IT Corp. De ces nombres, 8 incidents ayant entraîné des dommages matériels ont été signalés au Canada, mais aucune blessure n’a été déclarée au Canada.

Aucun incident ni aucune blessure n’ont été signalés à Santé Canada relativement à l’utilisation de ce produit.

Quantité vendue

Environ 860 000 limiteurs de surtension rappelés ont été vendus au Canada par des fournisseurs d’équipement électrique et dans des magasins de matériel informatique et de fournitures de bureau.

Période de la vente

Les produits rappelés portent un code dateur allant de janvier 1993 à décembre 2002 (voir la liste des codes ci-dessus).

Lieu d’origine

Fabriqués en Chine et aux Philippines.

Entreprises

Fabricant
American Power Conversion (APC), now known as Schneider Electric IT Corp.
West Kingston
Rhode Island
ÉTATS-UNIS

Images (sélectionner une vignette pour agrandir - ouvre dans une nouvelle fenêtre)


Ce que vous devrez faire

Les consommateurs doivent immédiatement cesser d’utiliser les limiteurs de surtension rappelés, les débrancher et communiquer avec Schneider Electric pour obtenir un autre limiteur de surtension.

Pour en savoir davantage ou pour présenter une réclamation, ils peuvent communiquer avec Schneider Electric IT Corp. en envoyant un  site Web de l'entreprise en tout temps ou en composant le numéro sans frais 1 888 437 4007, de 8 h à 17 h HE, du lundi au vendredi.

Conformément à la Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation, il est interdit de redistribuer, de vendre ou même de donner les produits rappelés au Canada.

Santé Canada incite les Canadiens à signaler tout incident touchant la santé ou la sécurité lié à ce produit ou à tout autre produit de consommation ou cosmétique en remplissant le formulaire de rapport d’incident concernant un produit de consommation.