Les rappels et les avis qui remontent à plus de quatre ans sont automatiquement archivés. Ces renseignements se trouvent toujours dans la base de données, mais ils n'ont pas été modifiés ni mis à jour depuis leur archivage. Les pages archivées dans le Web ne sont pas assujetties aux normes qui s’appliquent aux sites Web du gouvernement du Canada. Conformément à la Politique de communication du gouvernement du Canada, vous pouvez obtenir cette information dans un autre format en communiquant avec nous.

Archivé – La codéine chez les mères qui allaitent

Date de début :
8 octobre 2008
Date d’affichage :
8 octobre 2008
Type de communication :
Avis
Sous-catégorie :
Médicaments, Affecte les enfants, les femmes enceintes ou celles qui allaitent
Source :
Santé Canada
Problème :
Renseignements importants en matière d'innocuité, Dosage
Public :
Grand public
Numéro d’identification :
RA-110002412

Santé Canada avise le public, surtout les mères qui allaitent, du risque très rare mais grave que courent les bébés nourris du lait d'une mère qui prend de la codéine. Une fois la codéine ingérée, le corps la transforme en morphine. Certaines personnes métabolisent la codéine en morphine plus rapidement et exhaustivement que d'autres. Les bébés des mères allaitantes qui transforment rapidement la codéine risquent d'être victimes d'une surdose de morphine en raison du niveau de morphine plus élevé que prévu dans le lait maternel.

La codéine se trouve dans les produits vendus sur ordonnance ou sans ordonnance pour soulager la douleur ou la toux. Malgré l'utilisation répandue des produits contenant de la codéine pour gérer la douleur post-partum, les rapports d'effets indésirables chez les nourrissons sont rares. Cependant, il est important de connaître ces nouvelles données, car dans des cas graves, le nourrisson peut en mourir.

Santé Canada recommande aux mères qui allaitent de prendre les précautions suivantes pour réduire le risque d'exposer leur bébé à la morphine :

  • Consultez un médecin avant de prendre un produit contenant de la codéine.
  • Lisez la liste d'ingrédients de tout médicament en vente libre, surtout ceux contre la toux et la douleur, pour vérifier s'ils contiennent de la codéine.
  • Si un traitement à la codéine s'impose, utilisez la dose efficace la moins élevée pendant la période la plus courte possible.
  • Les personnes qui transforment la codéine très rapidement peuvent elles-mêmes présenter des symptômes de surdose comme une somnolence extrême, de la confusion ou une respiration superficielle. Bien que ce type de surdose ne menace généralement pas la santé des adultes, si vous présentez ces symptômes et que vous allaitez un nourrisson, vous devez le surveiller attentivement et consulter votre médecin.
  • Communiquez avec un médecin si votre bébé est plus somnolent que d'habitude ou si vous avez de la difficulté à l'allaiter. Consultez immédiatement un médecin si votre bébé allaité a de la difficulté à respirer ou qu'il devient mou après que vous avez pris un produit de santé contenant de la codéine.  

Vous risquez d'avoir un métabolisme ultra rapide (génotype CYP2D6) suivant que vous appartenez à tel groupe ethnique plutôt qu'à tel autre. La prévalence est d'environ 1 personne d'origine chinoise, japonaise ou hispanique sur 100, de 3 personnes d'origine afro-américaine sur 100 et de 1 à 10 personnes d'origine caucasienne sur 100.

Les populations nord-africaine, éthiopienne et arabe enregistrent la prévalence la plus élevée, soit de 16 à 28 personnes sur 100. Il n'existe présentement aucun test au Canada pour identifier les personnes qui métabolisent la codéine très rapidement. La surveillance attentive de la mère et de l'enfant est la meilleure façon d'identifier les personnes à risque.

Santé Canada a examiné l'information disponible et collabore présentement avec les fabricants de médicaments pour que l'étiquetage des produits d'ordonnance contenant de la codéine soit révisé afin de clarifier le risque de cette substance chez les bébés allaités dont la mère métabolise très rapidement la codéine. Les lignes directrices sur l'étiquetage des produits sans ordonnance contenant de la codéine sont également en cours de révision afin d'y inclure de plus amples informations.  

Pour obtenir plus de renseignements sur le présent avis, veuillez communiquer avec Santé Canada au 613-957-2991 ou au 1-866-225-0709 (sans frais).

Pour signaler une réaction indésirable associée à l'utilisation d'un produit de santé, veuillez communiquer avec le Programme Canada Vigilance de l'une des trois façons suivantes : 

Pour envoyer votre déclaration gratuitement par la poste, téléchargez l'étiquette préaffranchie sur le site Web MedEffetMC Canada. Le formulaire de déclaration de Canada Vigilance et les lignes directrices sur la déclaration des effets indésirables se trouvent également sur ce site.


Renseignements aux médias

Santé Canada
613-957-2983

Renseignements au public

613-957-2991
1-866-225-0709