Le LSD

Le LSD est une drogue puissante. Il cause des hallucinations et a des effets très imprévisibles. On le fabrique à partir de l'acide lysergique, une substance provenant d'un champignon qui pousse sur le seigle et d'autres céréales.

Le LSD peut avoir des répercussions de longue durée sur le cerveau et l'état émotionnel d'une personne. Cela est vrai même si quelqu'un n'utilise cette drogue qu'une seule fois.

Sur cette page :

Au sujet du LSD

Le LSD (aussi appelé acide, mellow yellow, California sunshine, window pane, blotter et dots) signifie acide lysergique diéthylamide. Sous sa forme la pure, le LSD a l'aspect d'une poudre cristalline blanche, inodore et au goût légèrement amer.

Dans la rue, il est souvent vendu sous forme de petits carrés de papier buvard (absorbant) imbibé de LSD. Ces carrés contiennent chacun 1 dose de LSD et sont consommés par voie orale, généralement gardés sur la langue ou avalés.

Le LSD peut également être vendu sous forme de poudre, de capsules ou de comprimés. La poudre peut être transformée en pastilles miniatures appelées « micropointes », qui sont consommées oralement.

Les cristaux de LSD peuvent également être dissous dans un liquide. Ce liquide peut être vendu dans de petits flacons de rafraîchisseur d'haleine, ou encore agglutinés sur diverses substances, y compris :

  • des cubes de sucre
  • des carrés de gélatine
  • de la gomme
  • des bonbons
  • des biscuits
  • des timbres poste

Les gens essaient rarement d'inhaler ou de s'injecter du LSD.

Les effets de la drogue se font sentir graduellement de 30 à 60 minutes après la consommation et atteignent leur sommet après plus ou moins 2 à 4 heures. Ensuite, les effets s'estompent pendant une période de 10 à 12 heures. Les gens appellent leur expérience sous l'influence du LSD un « voyage ».

Le LSD produit des effets visuels intenses appelés « pseudohallucinations », car le consommateur est conscient qu'elles ne sont pas réelles. Les probabilités qu'une personne ait des hallucinations ou n'en ait pas en consommant du LSD sont liées à la dose consommée. Elles peuvent également être influencées par son humeur, ses pensées et son environnement.

Prendre du LSD peut être une expérience imprévisible. Les gens peuvent réagir de façons très différentes, même pendant un même voyage. Les réactions peuvent varier de sensations agréables de bien être, de joie et d'émerveillement, à des sentiments inconfortables et très effrayants.

Les gens peuvent même connaître un épisode psychotique. Ces réactions sont souvent décrites comme un bon ou un mauvais voyage (bad trip). Il n'y a aucune garantie que la même expérience se reproduira en consommant du LSD.

Effets à court terme du LSD

La consommation de LSD peut entraîner des effets mentaux et physiques à court terme.

Effets mentaux

Le LSD cause des hallucinations et affecte le cerveau des personnes en :

  • changeant leurs sens, humeurs et pensées
  • déformant leur perception d'eux mêmes et du monde qui les entoure
  • altérant ce qu'ils entendent, goûtent, ressentent et sentent (couleurs plus vives, sons plus aigus)
  • mélangeant leurs sens, de sorte qu'ils entendent des couleurs et voient des sons
  • leur faisant voir, entendre ou sentir des choses qui ne sont pas vraiment là

D'autres effets du LSD peuvent comprendre :

  • des impressions d'apesanteur ou de lourdeur
  • l'impression d'être déconnectée de son corps
  • une altération de la capacité d'évaluation de la distance, du temps ou de la vitesse
  • des changements ou des altérations de la mémoire
  • des difficultés de concentration
  • des changements d'humeur extrêmes :
    • de la joie au désespoir
    • du calme à l'anxiété ou à la déprime
    • du bien être à la terreur ou à l'agressivité

Les décès associés à la consommation de LSD sont habituellement le résultat d'un accident causé lorsqu'une personne ressent ou voit quelque chose de façon anormale. Cela peut mener à des erreurs de jugement. Par exemple, les consommateurs peuvent être convaincus qu'ils peuvent voler ou traverser la rue indemne.

Effets physiques

Certains des effets rapportés par les consommateurs pendant et après avoir pris du LSD comprennent :

  • une augmentation de la tension artérielle et de la fréquence cardiaque
  • une augmentation de la température corporelle ou de la transpiration
  • des étourdissements
  • de l'insomnie
  • des engourdissements ou des frissons
  • une dilatation des pupilles
  • une perte d'appétit, des nausées ou un assèchement de la bouche
  • une diminution de la coordination et une faiblesse

Effets à long terme du LSD

Les risques pour la santé liés à une consommation fréquente de LSD sont plus mentaux que physiques. Cette drogue peut avoir des répercussions de longue durée sur le cerveau et l'état émotionnel d'une personne. Parfois, les effets, tels que la déprime, les retours en arrière, la psychose et la paranoïa, continuent pendant des années après la consommation de LSD.

Cependant, si les femmes consomment du LSD pendant leur grossesse, il peut y avoir un risque accru :

  • d'avortement spontané
  • d'anomalies congénitales chez le nourrisson

Retours en arrière

Les retours en arrière sont un résultat à long terme de la consommation de LSD (appelés « syndrome post-hallucinatoire persistant »). C'est une réapparition spontanée et imprévisible des distorsions visuelles ou des expériences émotionnelles ressenties au cours d'une consommation de LSD. Les personnes consommant fréquemment du LSD sont plus à risques d'avoir des retours en arrière. Cependant, les retours en arrière peuvent se produire après une seule utilisation.

Seules certaines personnes en font l'expérience. Lorsqu'elles en ont, ceux-ci peuvent se produire à répétition. Bien que les retours en arrière diminuent habituellement avec le temps, ils peuvent continuer pendant des années. Il n'y a actuellement aucun traitement établi pour ce trouble.

Psychose

Un autre problème qui peut se développer longtemps après qu'une personne a cessé de consommer du LSD est une psychose à long terme. La psychose se rapporte à la perte de contact avec la réalité. Des symptômes courants comprennent :

  • des changements de schémas de pensée (pensées décousues)
  • des délires
  • de fausses croyances qui n'ont aucun fondement
  • des hallucinations
  • des changements de l'humeur
  • un comportement désorganisé

Cela peut arriver aux personnes qui n'ont pas d'antécédents ou de symptômes de troubles psychologiques. Cela peut durer des mois ou des années.

Dépendance et sevrage

Les gens qui consomment régulièrement du LSD peuvent devenir tolérants à ses effets. Cela signifie qu'ils doivent en prendre toujours plus pour ressentir les mêmes effets.

La tolérance au LSD peut se développer très rapidement. Si une personne consomme du LSD pendant plusieurs jours, aucune quantité de drogue ne produira d'effet. La sensibilité aux effets de la drogue ne revient que si elle n'est pas utilisée pendant 3 ou 4 jours.

Le LSD ne crée pas de dépendance physique. Contrairement à d'autres drogues, les personnes qui en consomment fréquemment ne sont pas poussées à en prendre. Même si elles n'éprouvent pas de symptômes physiques de sevrage, certaines personnes peuvent développer une dépendance psychologique à cette drogue.

Date de modification :