Herbe à puce


Formats de rechange

À quoi ressemble-t-elle?

L'herbe à puce est une plante ligneuse rampante ou grimpante bien connue pour causer des démangeaisons.

L'herbe à puce est répandue dans toutes les provinces du Canada, sauf Terre-Neuve-et-Labrador. Elle croît sur les berges sablonneuses, pierreuses ou rocailleuses et pousse en touffes dans les clairières, à la lisière des bois et le long des routes. Cette plante vivace au feuillage lustré se multiplie par ses graines ou par son important réseau de tiges souterraines appelées rhizomes.

Quels dommages peut-elle causer?

Toutes les parties du plant d'herbe à puce, y compris les racines, contiennent de l'urushiol, une résine toxique. Tout contact avec une partie cassée de la plante risque de provoquer une réaction. Les symptômes apparaissent habituellement 24 à 48 heures après contact. La gravité de la réaction dépend du degré de sensibilité de chaque personne et de la quantité de sève qui est entrée en contact avec la peau. Souvent, des cloques se forment sur les zones atteintes, entraînant des démangeaisons intenses.

L'éruption cutanée survient à la suite d'un contact avec la sève, et non à cause des plaies. Pour qu'une réaction allergique se déclenche, il faut qu'il y ait contact direct avec la sève, mais pas nécessairement avec la plante. Le fait de toucher une surface imprégnée de sève, comme le pelage d'un animal, peut également provoquer une réaction.

L'inhalation de la fumée provenant de plants d'herbe à puce brûlés provoque une éruption extrêmement douloureuse de la muqueuse des poumons et entraîne des problèmes respiratoires qui peuvent causer la mort. En cas d'ingestion, le tube digestif, les voies respiratoires, les reins et d'autres organes peuvent être atteints.

Saviez-vous que?

  • L'herbe à puce appartient à la même famille que les arbres qui produisent des mangues et des noix de cajou.
  • L'urushiol est tellement puissant qu'il suffit d'un seul nanogramme (un milliardième de gramme) pour causer une éruption.
  • Les animaux n'ont pas d'éruption cutanée au contact de l'herbe à puce, mais la sève contenant l'urushiol peut demeurer sur leur pelage.
  • Les chèvres et autres animaux brouteurs se nourrissent d'herbe à puce, et les oiseaux en consomment les graines.

À quoi ressemble l'herbe à puce?

Les feuilles de l'herbe à puce comportent trois folioles pointues. La foliole centrale possède une petite tige, le pétiolule, qui est beaucoup plus long que ceux des folioles latérales. Le bord des folioles peut être lisse ou denté, rarement lobé. Les feuilles varient considérablement de taille, allant de 8 à 55 mm de longueur (de 0,3 à 2 pouces). Elles sont rougeâtres lorsqu'elles apparaissent au printemps, elles deviennent vertes en été, puis elles prennent différentes teintes de jaune, d'orange ou de rouge à l'automne.

L'herbe à puce est pourvue de tiges ligneuses et se présente sous deux formes. La forme rampante est la plus commune, et ses tiges, qui sont dressées et feuillues, mesurent entre 10 et 80 cm de hauteur (4 et 31,5 pouces). La forme grimpante, que l'on trouve sur les arbres, les poteaux ou les surfaces rugueuses, déploie des tiges de 6 à 10 m de hauteur (20 à 32 pieds).

Aux mois de juin et de juillet, l'herbe à puce produit des bouquets de fleurs de couleur crème à jaune-vert. Les fruits ronds et cireux, qui apparaissent en septembre, sont réunis en grappes et se déclinent dans des teintes de vert et de jaune. Ils mesurent de 3 à 7 mm de diamètre (0,12 à 0,28 pouce) et demeurent souvent tout l'hiver sur les tiges inférieures et dénudées de la plante.

L'herbe à puce est souvent confondue avec d'autres plantes semblables comme le sumac de l'Ouest et le sumac à vernis. Le sumac de l'Ouest est l'espèce dont la forme des feuilles ressemble le plus à celle du chêne. Ses feuilles comportent généralement plusieurs lobes, ses tiges sont dénuées de racines aériennes; ses feuilles et ses fruits sont pubescents. Au Canada, le sumac de l'Ouest pousse uniquement dans le sud de la Colombie-Britannique.

Le sumac à vernis, généralement associé aux sols humides, produit de minuscules fleurs qui dégagent un parfum agréable au printemps. À l'automne, il est couvert de jolies feuilles rouges et jaunes composées de 7 à 15 folioles. Les feuilles du sumac à vernis comptent toujours plus de trois folioles. Il est le seul parmi les trois espèces à donner des fruits de couleur crème.

L'herbe à puce, le sumac de l'Ouest et le sumac à vernis sont toutes des plantes qui causent des éruptions cutanées (dermatites), car leur sève contient de l'urushiol. En cas de doute, évitez de toucher à une plante inconnue avant de l'avoir bien identifiée.

Que faire lorsqu'il y a contact avec de l'herbe à puce?

Lavez votre peau aux endroits qui auraient été en contact avec de l'herbe à puce avec du savon et de l'eau froide. Il est préférable d'utiliser de l'eau froide, car l'eau chaude dilate les pores, favorisant ainsi l'absorption en profondeur de la résine dans votre peau. On peut remplacer le savon en ajoutant 2 cuillères à soupe (30 ml) de vinaigre à 1 tasse (250 ml) d'eau ou ½ tasse (125 ml) d'alcool à ½ tasse (125 ml) d'eau).

Une réaction allergique est possible même si vous avez lavé votre peau d'une façon ou d'une autre; cependant, l'infection sera moins grave. Si les symptômes d'une réaction allergique se manifestent, consultez votre médecin pour obtenir les soins appropriés. L'éruption cutanée causée par le contact de l'herbe à puce et ses symptômes (démangeaisons, site d'inflammation rouge, cloques et, dans les cas graves, plaies suintantes) disparaissent normalement au bout de 7 et 15 jours.

Comment se débarrasser de l'herbe à puce?

Vêtements protecteurs

Portez toujours des gants et des vêtements qui permettent d'éviter tout contact cutané avec la sève de la plante lorsque vous travaillez à proximité ou dans des sites où pousse l'herbe à puce. La sève de l'herbe à puce demeure longtemps sur les vêtements et les outils ainsi que sur le pelage des animaux domestiques et du bétail. Par temps chaud et humide, il suffit d'environ une semaine pour que la sève ne soit plus toxique, mais par temps sec, son effet néfaste peut persister un an, et même plus.

Tout vêtement porté en travaillant à proximité ou dans des sites envahis par des plants d'herbe à puce doit être enlevé soigneusement, lavé avec de l'eau chaude et du savon, puis suspendu à l'extérieur pour sécher pendant plusieurs jours. N'oubliez pas de porter des gants lorsque vous manipulez des objets qui risquent d'être contaminés. Lavez séparément les vêtements qui pourraient avoir été en contact avec de la sève afin de ne pas aggraver la contamination. Il peut être nécessaire de laver les vêtements plusieurs fois afin d'éliminer entièrement la sève.

Travail du sol

Pour lutter efficacement contre l'herbe à puce, il faut l'empêcher de se multiplier en détruisant ses racines et ses tiges.

  1. Faites bien attention lorsque vous enlevez la végétation morte au début du printemps ou à la fin de l'automne. Sachez reconnaître les plants d'herbe à puce et manipulez-les avec prudence.  
  2. Déterrez les racines et arrachez les tiges à la main.
  3. Travaillez le sol fréquemment afin de réduire le nombre de repousses. En procédant ainsi, vous finirez par éliminer l'herbe à puce, car elle ne se régénère pas facilement à partir des fragments de plantes.
  4. Comme il est difficile de repérer les graines qui se sont détachées de la plante, ramassez les plantes ou les parties de plantes mortes tombées sur le sol au cas où des graines seraient encore fixées aux tiges.

Produits chimiques

Important!

Si vous décidez d'utiliser un pesticide pour régler votre problème d'infestation, lisez d'abord l'étiquette afin de choisir le produit approprié à l'organisme nuisible ciblé. Suivez attentivement toutes les directives et les mises en garde qui figurent sur l'étiquette et vérifiez toujours que le numéro d'homologation du produit antiparasitaire y apparaît afin de vous assurer qu'il est approuvé par Santé Canada. Consultez la section Utilisation sécuritaire des pesticides pour obtenir de plus amples renseignements sur l'emploi de produits antiparasitaires en toute sécurité.

Saviez-vous que?

Certaines provinces et municipalités ont imposé des restrictions supplémentaires quant à l'utilisation des pesticides approuvés sur les pelouses et dans les jardins. Renseignez-vous auprès de votre service de renseignements provincial ou municipal, ou encore auprès d'un spécialiste en entretien de pelouse de votre région.

L'application d'herbicides pour lutter contre l'herbe à puce donne de bons résultats. Un seul traitement suffit, mais une repousse est possible, en particulier si les plantes traitées sont âgées d'au moins deux ans. Dans ce cas, répétez le traitement tant qu'il y aura de nouvelles pousses. Appliquez l'herbicide en traitement localisé afin de réduire la possibilité que des gouttelettes du produit soient entraînées vers les plantes non visées. Les traitements localisés sont également recommandés lorsque l'herbe à puce a envahi la pelouse.

Les pesticides destinés à l'usage des particuliers sont généralement vendus dans les centres de jardinage et les quincailleries. Achetez uniquement des produits dont l'étiquette confirme leur efficacité contre l'herbe à puce.

Élimination de l'herbe à puce

Important!

Ne faites pas brûler les plants d'herbe à puce, car la résine toxique est ensuite libérée sous forme de fines gouttelettes transportées par les cendres et les poussières présentes dans la fumée. Une personne sensible qui inhale cette fumée ou qui y est exposée pourrait avoir une forte réaction.

Même les plants d'herbe à puce morts causent des éruptions. Il faut donc les manipuler prudemment puisque l'urushiol demeure actif sur n'importe quelle surface pendant environ cinq ans. Éliminez les plants morts en les mettant dans un sac à ordures fermé hermétiquement. Identifiez bien le sac, puis jetez-le avec les ordures ménagères.

Date de modification :