Lignes directrices sur la qualité de l'air intérieur résidentiel

Sur cette page

Résumé des lignes directrices

Les lignes directrices sur la qualité de l'air intérieur résidentiel résument les risques pour la santé de certains polluants de l'air intérieur. Ces lignes directrives fournissent également des renseignements concernant :

  • les effets connus sur la santé des contaminants de l'air intérieur
  • les sources de contaminants de l'air intérieur
  • les limites d'exposition recommandées
  • les recommandations pour réduire l'exposition à des polluants

Dans certains cas, une limite d'exposition ne peut pas être déterminée à partir des preuves scientifiques actuellement disponibles. Quand cela se produit, un document d'information est préparé pour décrire les actions visant à réduire l'exposition l'intérieure.

Résumé des limites d'exposition recommandées

Les lignes directrices recommandent des limites d'exposition pour des contaminants qui nuisent à la qualité de l'air intérieur. Ces limites incluent ce qui suit :

  • les limites d'exposition à long terme
    • pour des problèmes de santé qui peuvent apparaître à la suite d'une exposition continue et répétée sur une période de plusieurs mois ou années
  • les limites d'exposition à court terme
    • pour des problèmes de santé qui peuvent survenir immédiatement après une brève exposition

Les lignes directrices ou les indications suivantes ont été élaborées pour divers contaminants. Le temps d'échantillonnage recommandé selon ces indications est inscrit entre parenthèses :

  • Benzène
    • Gardez les niveaux de Benzène aussi bas que possible
  • Monoxyde de carbone
    • Limite d'exposition à long terme (24 heures) : 11,5 mg/m3 (10 ppm)
    • Limite d'exposition à court terme (1 heure) : 28,6 mg/m3 (25 ppm)
  • Formaldéhyde
    • Limite d'exposition à long terme (8 heures) : 50 µg/m3 (40 ppb)
    • Limite d'exposition à court terme (1 heure) : 123 µg/m3 (100 ppb)
  • Particules fines (PM2.5)
    • Gardez les niveaux intérieurs de PM2.5 aussi bas que possible
    • Utilisez un ventilateur de cuisinière (qui souffle l'air vers l'extérieur) pendant la cuisson et ne permet à la fumée de rester à l'intérieur
  • Moisissures
    • Réparez toute fuite ou infiltration d'eau dans les résidences dans les 48 heures pour prévenir la croissance des moisissures ,
    • Nettoyez en profondeur toute moisissure croissant dans les immeubles résidentiels, qu'elle soit visible ou non
  • Naphthalène
    • Limite d'exposition à long terme (24 heures) : 10 µg/m3 (19 ppb)
  • Dioxyde d'azote
    • Limite d'exposition à long terme (24 heures) : 20 µg/m3 (11 ppb)
    • Limite d'exposition à court terme (1 heure) : 170 µg/m3 (90 ppb)
  • Ozone
    • Limite d'exposition à long terme (8 heures) : 40 µg/m3 (20 ppb)
  • Radon
    • Limite d'exposition 200 Bq/m3
  • Toluène
    • Limite d'exposition à long terme (24 heures) : 2,3 mg/m3 (0.6 ppm)
    • Limite d'exposition à court terme (8 heures) : 15 mg/m3 (4.0 ppm)

De nouvelles lignes directrices seront affichées lorsque d'autres contaminants seront évalués.

Communiquez avec les Divisions de la qualité de l'air si vous :

  • avez des questions concernant les lignes directrices sur la qualité de l'air intérieur
  • désirez consulter les évaluations scientifiques utilsées pour élaborer les lignes directrices
Date de modification :