Prévenez les infiltrations de monoxyde de carbone dans votre maison

Chaque année, des Canadiens meurent ou tombent malades en raison d'une intoxication au monoxyde de carbone (CO). Protégez votre famille en suivant ces conseils de sécurité et en posant des détecteurs de CO dans votre résidence ou votre chalet.

Important!

Si le signal du détecteur de CO se déclenche :

  1. Quittez la maison immédiatement et respirez de l'air frais.
  2. N'essayez pas de trouver la source de CO.
  3. Une fois à l'extérieur, appelez le 911, les pompiers ou les services d'urgence.
  4. Ne retournez pas dans la maison tant que le problème n'aura pas été réglé par un professionnel.

Qu'est-ce que le monoxyde de carbone (CO)?

Le monoxyde de carbone (CO) est un gaz nocif qui n'a ni couleur, ni odeur, ni goût. Le CO se forme lors de la combustion de produits comme le propane, le gaz naturel, l'essence, le mazout, le charbon et le bois. On le trouve aussi dans la fumée secondaire.

Même s’il peut y avoir du CO dans votre résidence ou votre chalet à n’importe quelle période de l’année, le risque est plus grand durant les mois froids d’hiver parce que les résidences au Canada sont habituellement chauffées par des chaudières, des poêles à bois et d’autres appareils à combustion. Si ces appareils ne sont pas bien installés ou s’ils fonctionnent mal, ils peuvent émettre du CO dans votre résidence.

Les autres sources de CO sont les émanations des véhicules, les conduits de cheminées obstrués, les appareils de cuisson à combustion et les barbecues au charbon de bois utilisés à l'intérieur d’une résidence, d’un chalet, d'une tente, d'une camionnette de camping, d'un garage ou d'autres endroits non ventilés.

Risques pour la santé

Le CO peut causer des problèmes de santé avant même que vous ne détectiez sa présence. Lorsqu'il est inhalé, le CO réduit la capacité de votre corps à transporter l'oxygène dans votre sang.

Les effets de l'exposition au CO peuvent être très graves :

  • Les symptômes d'une faible exposition comprennent les maux de tête, la fatigue, l'essoufflement et le dérèglement des fonctions motrices. Ces symptômes sont parfois semblables à ceux de la grippe.
  • Les symptômes d'une exposition élevée ou d'une faible exposition de longue durée sont des étourdissements, des douleurs thoraciques, de la fatigue, des troubles de vision et des difficultés de concentration.
  • Une exposition extrême peut provoquer des convulsions, le coma et même la mort.

Comment savoir s'il y a un problème de CO?

La présence de CO ne peut être décelée qu'à l'aide d'un détecteur de CO.

Le saviez-vous?

On ne peut pas entendre, goûter, voir ou sentir le CO. C'est la raison pour laquelle on l'appelle le « tueur silencieux ». Un détecteur de CO peut vous protéger en vous avertissant de la présence de CO dans votre résidence ou votre chalet.

Conseils de sécurité

  • L'entretien est essentiel
    • Rien ne remplace un bon entretien des appareils à combustion, car les détecteurs de CO peuvent ne pas déceler les faibles concentrations de CO.
    • Assurez-vous que les appareils comme les fournaises, les foyers, les cuisinières à gaz et les chauffe-eau sont bien entretenus et inspectés au moins une fois par année par un spécialiste.
    • Pour assurer la sécurité de votre résidence, il est important que les appareils au propane et au gaz naturel (p. ex. cuisinières, réfrigérateurs, appareils de chauffage) soient inspectés régulièrement.
    • Pendant et après une tempête de neige, inspectez les conduits d'évacuation de votre sécheuse, fournaise, poêle à bois, cuisinière à gaz, foyer et ventilateur-récupérateur de chaleur afin de vous assurer qu'ils ne sont pas recouverts de neige.
    • Les conduits d’évacuation et de cheminée de tous les appareils au propane, au gaz naturel et à combustion doivent être examinés régulièrement pour vérifier qu’ils ne sont pas obstrués par des débris ou autres matériaux pouvant causer un incendie.
  • Posez un détecteur de CO
    • Posez au moins un détecteur de CO dans la maison. Les meilleurs endroits où poser un détecteur de CO sont les couloirs, à l'extérieur des chambres. Un détecteur de fumée aide à prévenir les incendies, mais pas les infiltrations de CO. Il vous faut un détecteur de CO à la maison ainsi qu'un détecteur de fumée.
    • Posez un détecteur de CO homologué par l'Association canadienne de normalisation (CSA) doté d'une alarme que vous pouvez entendre pour vous avertir en cas de taux élevés de CO dans votre maison.
    • Suivez les conseils du fabricant en ce qui concerne l'installation, la mise à l'essai, l'utilisation et le remplacement du détecteur.
    • Testez vos détecteurs régulièrement. Remplacez les piles et le détecteur en tant que tel selon les recommandations du fabricant. Vous pouvez utiliser un crayon marqueur pour vous rappeler de la date de son installation et de la date à laquelle il devrait être remplacé.
    • Pour plus d'informations sur l'utilisation et l'installation de détecteurs de CO dans votre région, s'il vous plaît contacter votre bureau municipal et / ou provincial.
  • Laissez-les dehors
    • N'utilisez jamais de barbecue ou du matériel de camping à combustion à l'intérieur d'une maison, d'un garage, d'un véhicule, d'une camionnette de camping ou d'une tente.
    • Ne vous servez pas d'appareils de chauffage au kérosène ou au mazout ou de lampes à l'huile dans des espaces clos, sauf s'ils sont spécifiquement conçus pour un tel usage.
    • Comme la fumée de tabac est une source de CO, il est important d'interdire aux gens de fumer à l'intérieur.
  • Pas de moteurs en marche à l'intérieur
    • Ne laissez pas un véhicule en marche dans le garage, même si la porte est ouverte
    • Ne faites jamais fonctionner dans le garage un appareil à essence comme une tondeuse à gazon, un taille-bordures, une souffleuse à neige, une génératrice ou d'autres appareils à essence.
    • Gardez la porte entre la maison et le garage fermée.
Date de modification :