Shigella

Même si les aliments que nous consommons au Canada sont généralement très salubres, ils peuvent parfois contenir des bactéries susceptibles de nous rendre malades, comme la bactérie Shigella.

Qu'est-ce que la bactérie Shigella?

La bactérie Shigella est naturellement présente dans les intestins des humains et des primates supérieurs qui sont, la plupart du temps, en captivité dans les zoos. Elle est généralement transférée à d'autres personnes, à des aliments ou à de l'eau lorsque les gens ne se lavent pas les mains après être allés aux toilettes et qu'ils touchent quelque chose ou quelqu'un d'autre.

Les personnes qui sont infectées par la bactérie Shigella peuvent contracter la shigellose, une maladie intestinale aiguë. À l'instar d'autres maladies d'origine alimentaire, les symptômes de la shigellose peuvent ressembler à une grippe intestinale, mais ils sont également susceptibles de se transformer en une maladie grave aux effets persistants.

Comment les gens tombent-ils malades?

La shigellose, l'infection causée par la bactérie Shigella, peut se transmettre par le contact entre personnes, par la consommation d'eau potable de piètre qualité ainsi que par le contact avec des surfaces ou des aliments contaminés. La bactérie Shigella peut également être transférée par des mouches, qui se reproduisent dans des selles contaminées et qui contaminent ensuite des aliments. Les gens peuvent être porteurs de la bactérie Shigella sans le savoir et la propager aux aliments, aux surfaces et à d'autres personnes.

Saviez-vous que?

Les maladies intestinales peuvent être provoquées par des virus, des bactéries ou des parasites et sont généralement accompagnées de vomissements et d'une diarrhée. Les gens les confondent souvent avec la grippe, mais elles ne sont aucunement liées au virus de l'influenza, qui, lui, cause des maladies respiratoires.

Les éclosions de shigellose sont plus courantes dans des endroits où les habitudes d'hygiène sont mauvaises et dans des conditions où les gens sont entassés, comme dans les prisons, les garderies et les camps de réfugiés.

La bactérie Shigella n'est pas naturellement présente dans les aliments. Les aliments sont le plus souvent contaminés par la bactérie Shigella contenue dans des eaux usées d'origine humaine. Les aliments peuvent également devenir contaminés s'ils sont manipulés par une personne qui est infectée par la bactérie Shigella ou qui n'a pas de bonnes habitudes d'hygiène.

Les aliments suivants peuvent devenir contaminés par la bactérie Shigella en raison d'une manipulation insalubre :   

  • les huîtres et les mollusques crus qui proviennent d'eaux contaminées
  • les légumes récoltés dans des champs contaminés par des eaux usées
  • les salades (pâtes, pommes de terre, crevettes, thon, poulet, dinde, macaronis, fruits, laitue, légumes)
  • l'eau contaminée par des eaux usées
  • la dinde hachée
  • les boules de riz
  • les haricots
  • les poudings
  • les charcuteries
  • le lait non pasteurisé

Vous pouvez également vous exposer à la bactérie Shigella (ou la propager) si :

  • vous ne vous lavez pas bien les mains avec du savon après être allé aux toilettes
  • vous ne vous lavez pas les mains avec du savon avant de manipuler des aliments
  • vous entrez en contact direct avec une autre personne, surtout si elle ne s'est pas lavé les mains après être allée aux toilettes
  • vous vous baignez dans de l'eau contaminée

Quels sont les symptômes et le traitement?

Fait éclair

La shigellose se propage le plus souvent d'une personne à l'autre. Environ 20 % des infections à Shigella sont causées par des aliments et de l'eau contaminés.

Les personnes qui sont atteintes de la shigellose peuvent ressentir des symptômes très variés. Il y a des personnes qui ne tombent pas du tout malades, mais qui peuvent quand même propager l'infection. D'autres ont l'impression d'avoir une mauvaise grippe intestinale. Dans de rares cas, les personnes deviennent très malades et doivent être hospitalisées.

La plupart des gens atteints de la shigellose présentent les symptômes suivants un à trois jours après avoir été infectés par la bactérie Shigella (même si ces symptômes peuvent se manifester seulement sept jours après l'infection) :

  • de la diarrhée (souvent sanglante)
  • de la fièvre
  • des nausées
  • des vomissements
  • des douleurs abdominales
  • des crampes d'estomac

La maladie dure généralement entre cinq et sept jours, et la plupart des gens se rétablissent complètement, même s'il peut s'écouler plusieurs semaines, voire des mois, avant que le transit intestinal revienne à la normale. Comme c'est le cas pour toute maladie qui provoque de la diarrhée ou des vomissements, les personnes infectées devraient boire beaucoup de liquides afin de combler la perte de liquides organiques et de prévenir la déshydratation. Bien que tout le monde puisse contracter une shigellose, les femmes enceintes, les personnes au système immunitaire affaibli, les jeunes enfants et les adultes plus âgés courent un plus grand risque de souffrir de complications graves, comme la septicémie (une infection de la circulation sanguine).

Même si les répercussions à long terme sont rares, un petit nombre de personnes infectées par la bactérie Shigella flexneri peuvent contracter le syndrome de Reiter, une affection provoquée par une infection dans une autre partie du corps susceptible de causer de l'arthrite chronique.

Comment éviter de tomber malade?

Les aliments contaminés par la bactérie Shigella ont une apparence, une odeur et un goût normaux. La bonne nouvelle, c'est que l'on peut éliminer la bactérie Shigella ainsi que plusieurs autres bactéries nocives en faisant cuire les aliments correctement.

Voici quelques conseils qui vous aideront à vous protéger et à protéger les membres de votre famille contre la bactérie Shigella :

  • Lavez-vous toujours les mains pendant 20 secondes avec du savon après être allé aux toilettes.
  • Lavez-vous bien les mains avec du savon avant de manipuler quelque aliment que ce soit. Prenez soin de laver vos mains, la planche à découper, les surfaces de travail, les couteaux et les autres ustensiles après avoir préparé des aliments crus.
  • Faites cuire les aliments à une température sécuritaire de cuisson interne mesurée à l'aide d'un thermomètre numérique.
  • Achetez vos mollusques auprès de fournisseurs réputés.
  • Faites bien cuire les mollusques avant de les consommer, surtout les huîtres.
  • Buvez de l'eau qui provient d'une source sûre (traitée ou bouillie).
  • Mangez et buvez uniquement du jus, du cidre, du lait et des produits laitiers pasteurisés. Le lait maternel est l'aliment le plus sûr pour les nourrissons.
  • Lorsque vous êtes en voyage, en particulier dans les pays en voie de développement, buvez de l'eau qui provient d'une source sûre (traitée ou bouillie). Consommez uniquement des aliments chauds cuits. Ne mangez que des fruits qui peuvent être pelés.
  • Lavez les fruits et les légumes crus à fond avec de l'eau courante propre et salubre avant de les préparer et de les consommer. Servez-vous d'une brosse pour nettoyer les fruits et les légumes qui ont une surface dure ou rugueuse, comme les oranges, le cantaloup, les pommes de terre et les carottes.
  • Si l'on a diagnostiqué, chez vous, une shigellose ou toute autre maladie gastrointestinale, évitez de préparer des aliments ou de verser de l'eau pour d'autres personnes.

En outre, ces habitudes de salubrité alimentaire diminueront le risque de contracter une shigellose ainsi que d'autres maladies d'origine alimentaire.

Que fait le gouvernement pour me protéger?

Au Canada, plusieurs organisations gouvernementales collaborent chaque jour afin d'assurer la salubrité de vos aliments :

  • Santé Canada élabore des normes et des politiques de salubrité des aliments pour aider à réduire le risque de maladies d'origine alimentaire.
  • L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) assure le respect de ces politiques et de ces normes et procède à des inspections pour s'assurer que l'industrie alimentaire respecte les exigences en matière de salubrité. L'ACIA collabore avec Santé Canada pour s'assurer que les maladies d'origine alimentaire sont détectées immédiatement et que des mises en garde sont rapidement diffusées.
  • L'Agence de la santé publique du Canada étudie l'incidence et les causes des maladies au Canada, assure la surveillance des éclosions et coordonne les interventions en cas d'éclosion.

Le gouvernement du Canada ne ménage pas ses efforts pour protéger votre santé et assurer votre sécurité :

  • Nous exécutons le Plan d'action quinquennal pour assurer la sécurité des produits alimentaires et de consommation pour renforcer et moderniser le système de sécurité du Canada et nous assurer que vous pouvez avoir confiance en la qualité et la salubrité des aliments, des produits de santé et des produits de consommation que vous achetez.
  • Nous investissons 75 millions de dollars de plus dans le système d'assurance de la salubrité des aliments au Canada (qui s'ajoutent aux 113 millions de dollars investis en 2008) pour embaucher davantage d'inspecteurs, mettre à jour les technologies de laboratoire et améliorer les communications avec les Canadiens.
  • Nous participons à des campagnes de sensibilisation du public sur les pratiques alimentaires sûres, comme le programme Soyez prudents avec les aliments du Partenariat canadien pour la salubrité des aliments, un programme qui invite les consommateurs canadiens à penser à la salubrité des aliments à chaque étape de la manipulation des aliments, de l'achat dans les épiceries jusqu'à la nouvelle cuisson des restes d'aliments.
Date de modification :