Norovirus

De façon générale, l'approvisionnement alimentaire au Canada est sans danger. Cependant, il arrive parfois que les aliments que nous mangeons contiennent des virus qui peuvent nous rendre malades, tels que les norovirus.

Que sont les norovirus?

Les norovirus sont un groupe de virus qui provoquent la gastro-entérite, une maladie généralement accompagnée d'une diarrhée et (ou) de vomissements, chez les personnes. La gastro-entérite est souvent appelée grippe, même si elle n'a aucun lien avec le virus de la grippe, lequel cause une maladie des voies respiratoires.

Les norovirus, qui sont fréquents en Amérique du Nord, sont très contagieux et touchent tous les groupes d'âge. Les norovirus peuvent provoquer des maladies tout au long de l'année, mais celles-ci sont plus courantes à l'automne et en hiver. Ces maladies se propagent facilement dans les lieux de rassemblement où des contacts directs sont établis, comme dans les écoles, les hôpitaux, les garderies, les maisons de soins infirmiers, les navires de croisière et les trains de voyageurs.

Fait éclair

L'appellation officielle « norovirus » a été approuvée en 2002. Ces virus étaient auparavant désignés comme des virus semblables à Norwalk, car un norovirus a été identifié pour la première fois comme un virus en 1972 à la suite d'une éclosion à Norwalk, dans l'Ohio.

Comment les gens tombent-ils malades?

Les norovirus sont présents dans les selles ou les vomissures des personnes infectées. Comme ils sont très contagieux, ils peuvent se propager facilement d'une personne à l'autre. Les personnes infectées par un norovirus peuvent être contagieuses à partir du moment où elles commencent à se sentir malades jusqu'à au moins trois jours après s'être rétablies. Certaines personnes peuvent être contagieuses même deux semaines après leur guérison.

Les personnes peuvent devenir infectées par le virus de plusieurs façons, notamment:

  • par un contact direct avec une autre personne infectée (p. ex. en prenant soin d'un enfant malade ou en changeant ses couches, en partageant de la nourriture ou des ustensiles avec une personne malade)
  • en touchant des surfaces ou des objets contaminés par un norovirus
  • en consommant des aliments ou de l'eau potable contaminés

La plupart des éclosions de maladies d'origine alimentaire provoquées par des norovirus surviennent vraisemblablement lorsque des aliments sont contaminés par des personnes infectées qui les manipulent, surtout si elles ne se lavent pas bien les mains après avoir utilisé les toilettes. Certains aliments peuvent être contaminés à la source (p. ex., des mollusques et des crustacées, comme des huîtres, peuvent avoir été contaminés par la présence d'eaux usées avant leur récolte). Les éclosions d'origine alimentaire sont souvent causées par une contamination de l'eau potable par des eaux usées et par des eaux utilisées à des fins récréatives.

Les norovirus peuvent survivre à des concentrations de chlore relativement élevés ainsi qu'à des écarts de températures. Ils peuvent survivre sur à peu près n'importe quelle surface, notamment les poignées de portes, les éviers, les rampes d'escaliers et les objets en verre. Ils pourraient survivre jusqu'à 12 heures sur les surfaces dures dans l'environnement et jusqu'à 12 jours sur les tapis contaminés.

Quels sont les symptômes et le traitement?

Les personnes qui ont été exposées au virus présentent généralement des symptômes dans les 24 à 48 heures qui suivent, mais les symptômes peuvent se manifester seulement 12 heures après l'exposition. Souvent, la maladie se manifeste brusquement.

Principaux symptômes des maladies causées par un norovirus :

  • diarrhée
  • vomissements (les enfants ont plus tendance à vomir que les adultes)
  • nausées
  • crampes abdominales

Autres symptômes :

  • faible fièvre
  • maux de tête
  • frissons
  • douleurs musculaires
  • sensation générale de fatigue

Fait éclair

De 300 à 400 éclosions de norovirus sont signalées à l'Agence de la santé publique du Canada chaque année. Plusieurs éclosions ne sont pas signalées dans la communauté. Seul le rhume est plus fréquent.

La plupart des personnes se sentent mieux après un ou deux jours, les symptômes disparaissant d'eux-mêmes, et aucun effet à long terme ne subsiste après la maladie. Toutefois, les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les jeunes enfants et les personnes âgées sont les plus à risque de développer des complications graves, comme la déshydratation.

Comme pour toute maladie causant une diarrhée ou des vomissements, les personnes infectées doivent boire beaucoup de liquides pour remplacer les fluides corporels perdus et prévenir la déshydratation. Si le cas est grave, l'administration de liquides par voie intraveineuse à l'hôpital peut être nécessaire.

Il n'y a ni vaccin ni médicament pour prévenir une infection par des norovirus, qui ne peut non plus être traitée au moyen d'antibiotiques, lesquels combattent les bactéries et non les virus. Donc, même si vous avez déjà été infecté(e) par un norovirus, vous pouvez l'être de nouveau.

Comment éviter de tomber malade?

Voici quelques conseils pour vous protéger, vous et votre famille, des norovirus.

  • Lavez-vous les mains après avoir été aux toilettes et avoir changé une couche, et avant de préparer ou de manger de la nourriture.
  • Ne mangez pas de mollusques ou de crustacés crus. Assurez-vous qu'ils sont bien cuits avant de les manger, surtout les myes et les huîtres.
  • Lavez bien les fruits et les légumes frais à l'eau courante propre et potable avant de les préparer et de les consommer. Utilisez une brosse pour bien frotter les produits frais dont la peau est ferme ou rugueuse, comme les oranges, les cantaloups, les pommes de terre et les carottes.
  • Nettoyez soigneusement les surfaces contaminées et désinfectez-les au moyen d'un produit de blanchiment au chlore, surtout après un épisode de maladie.
  • Après un épisode de maladie, retirez et lavez immédiatement vêtements, literie et autres linges susceptibles d'être contaminés par le virus (utilisez de l'eau chaude et du savon).
  • Si vous êtes infecté(e) ou si vous avez une maladie gastro-intestinale quelconque, ne préparez pas à manger pour d'autres personnes et ne leur versez pas à boire tant et aussi longtemps que vous aurez des symptômes et pendant les trois premiers jours après votre rétablissement.
  • Évitez tout contact avec d'autres personnes jusqu'à votre rétablissement.

De plus, ces pratiques alimentaires saines aideront à réduire les risques que vous contractiez une maladie provoquée par un norovirus et toute autre maladie d'origine alimentaire.

Que fait le gouvernement pour me protéger?

Au Canada, plusieurs organisations gouvernementales collaborent chaque jour afin d'assurer la salubrité de vos aliments :

  • Santé Canada élabore des normes et des politiques de salubrité des aliments pour aider à réduire le risque de maladies d'origine alimentaire.
  • L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) assure le respect de ces politiques et de ces normes et procède à des inspections pour s'assurer que l'industrie alimentaire respecte les exigences en matière de salubrité. L'ACIA collabore avec Santé Canada pour s'assurer que les maladies d'origine alimentaire sont détectées immédiatement et que des mises en garde sont rapidement diffusées.
  • L'Agence de la santé publique du Canada étudie l'incidence et les causes des maladies au Canada, assure la surveillance des éclosions et coordonne les interventions en cas d'éclosion.

Le gouvernement du Canada ne ménage pas ses efforts pour protéger votre santé et assurer votre sécurité :

  • Nous exécutons le Plan d'action quinquennal pour assurer la sécurité des produits alimentaires et de consommation pour renforcer et moderniser le système de sécurité du Canada et nous assurer que vous pouvez avoir confiance en la qualité et la salubrité des aliments, des produits de santé et des produits de consommation que vous achetez.
  • Nous investissons 75 millions de dollars de plus dans le système d'assurance de la salubrité des aliments au Canada (qui s'ajoutent aux 113 millions de dollars investis en 2008) pour embaucher davantage d'inspecteurs, mettre à jour les technologies de laboratoire et améliorer les communications avec les Canadiens.
  • Nous participons à des campagnes de sensibilisation du public sur les pratiques alimentaires sûres, comme le programme Soyez prudents avec les aliments du Partenariat canadien pour la salubrité des aliments, un programme qui invite les consommateurs canadiens à penser à la salubrité des aliments à chaque étape de la manipulation des aliments, de l'achat dans les épiceries jusqu'à la nouvelle cuisson des restes d'aliments.
Date de modification :