E. coli

Les aliments produits au Canada sont généralement très salubres, mais peuvent parfois être contaminés par des bactéries qui nous rendent malades, comme la bactérie Escherichia coli O157:H7, communément appelée E. coli.

Qu'est-ce que la bactérie E. coli?

Escherichia coli (E. coli) est une bactérie qui se trouve à l'état naturel dans les intestins du bétail, de la volaille et d'autres animaux. La plupart des variétés de la bactérie E. coli ne présentent pas de danger pour l'humain, mais certaines peuvent transporter des gènes qui leur permettent de provoquer la maladie.

Les bactéries peuvent être transférées à la surface de la viande lorsque l'animal est dépecé, puis se propager à toute la viande au moment de la transformation de la viande. Les fruits et les légumes crus peuvent aussi être contaminés à E.coli dans les champs par du fumier mal composté, l'eau contaminée, les animaux sauvages et les agriculteurs contaminés.

Si vous mangez du boeuf haché qui n'a pas été suffisamment cuit ou d'autres aliments contaminés à E. coli, vous pouvez tomber malade. Bien que la plupart des gens aient mal à l'estomac pendant quelques jours et se rétablissent complètement par la suite, les infections à E. coli peuvent parfois mettre en danger la vie des personnes contaminées.

Comment les gens tombent-ils malades?

Saviez-vous que?

La maladie intestinale peut être causée par des virus, des bactéries et des parasites et donne généralement lieu à des vomissements et à la diarrhée. Les gens l'appellent souvent la grippe, mais elle n'est aucunement associée au virus de la grippe, qui cause des affections respiratoires.

Les animaux et les humains peuvent être porteurs de la bactérie E. coli sans présenter des signes de maladie. Ils peuvent ensuite contaminer des aliments, des surfaces, d'autres animaux ou d'autres humains. Les aliments peuvent être contaminés à E. coli au moment du dépeçage de la viande, lorsque les aliments sont manipulés par une personne infectée à E. coli ou par contamination croisée, lorsque des aliments crus ne sont pas manipulés adéquatement.

La manipulation inadéquate de la viande hachée crue et la consommation de viande hachée qui n'est pas suffisamment cuite sont les deux causes les plus courantes d'infection à la bactérie E. coli.

Vous pouvez être exposé à ce type de bactérie E.coli si vous consommez :

  • de la viande crue ou mal cuite, surtout la viande hachée
  • des fruits et légumes contaminés, y compris les germes
  • de l'eau non traitée
  • du lait (cru) et des produits laitiers (crus) non pasteurisés, y compris les fromages au lait cru
  • les jus/cidres de pommes non pasteurisés

Enfin, l'infection à la bactérie E. coli peut être provoquée par le contact avec les matières fécales (excréments) de personnes infectées ou par le contact avec des bovins ou d'autres animaux de ferme (y compris dans les zoos pour enfants et les foires).

Fait éclair

L'apparence, l'odeur et le goût ne permettent pas de distinguer les aliments contaminés des aliments non contaminés. Il est essentiel d'adopter des pratiques sécuritaires de manipulation et de cuisson pour prévenir les maladies d'origine alimentaire.

Quels sont les symptômes et le traitement?

L'infection à E. Coli est associée à un vaste éventail de symptômes. Certaines personnes ne seront pas malades du tout, mais peuvent quand même transmettre la bactérie à d'autres personnes. D'autres penseront n'avoir que des maux d'estomac habituels. Dans certains cas, par contre, la personne devient gravement malade et doit être hospitalisée.

Les symptômes suivants peuvent se manifester dans les dix jours suivant le contact avec la bactérie :

  • vives crampes d'estomac
  • diarrhée (aqueuse ou sanglante)
  • vomissements
  • nausées
  • maux de tête
  • peu ou pas de fièvre

La plupart des symptômes se résorbent après cinq à dix jours. Toutefois, certaines personnes infectées par la bactérie E. Coli peuvent avoir des symptômes pouvant être mortels, comme une insuffisance rénale, une crise épileptique et un accident vasculaire cérébral. Bien que la plupart de ces gens se rétablissent complètement, d'autres peuvent subir des effets permanents, comme des lésions rénales, et certains peuvent même mourir.

Bien que tous puissent attraper une infection à E. coli, les femmes enceintes, les personnes dont le système immunitaire est affaibli, les jeunes enfants et les personnes âgées sont les plus à risque de développer des complications graves.

Il n'y a pas vraiment de traitement contre les infections à la bactérie E. coli, si ce n'est que le suivi de la maladie, le soutien à la personne atteinte et l'hydratation et la nutrition adéquates pour éviter la déshydratation. Les personnes qui développent des complications peuvent avoir besoin d'autres traitements, comme une dialyse dans le cas d'une insuffisance rénale. Si les symptômes persistent, il faut communiquer avec un fournisseur de soins de santé.

Comment éviter de tomber malade?

Conseil sur la salubrité des aliments

Puisque le boeuf haché peut brunir avant que les bactéries causant les maladies soient détruites, il est recommandé d'utiliser un thermomètre pour aliments numérique afin de vous assurer que la température interne ait atteint 71 °C (160 °F).

Les aliments contaminés par la bactérie E. coli ont une apparence, une odeur et un goût normaux. Heureusement, la cuisson adéquate des aliments permet de tuer la bactérie E. Coli et beaucoup d'autres bactéries nocives.

Les conseils suivants vous aideront à réduire les risques que vous ou les membres de votre famille n'entriez en contact avec la bactérie E. coli :

  • Faites cuire les aliments à une température sécuritaire de cuisson interne mesurée à l'aide d'un thermomètre numérique.
  • Évitez de manger une boulette de boeuf haché qui est encore rose au centre. Si l'on vous sert une boulette de boeuf haché ou tout autre produit du boeuf haché qui n'est pas cuit suffisamment au restaurant, retournez le plat à la cuisine et demandez une cuisson supplémentaire. Demandez également à ce qu'on vous donne un autre pain et une assiette propre.
  • Évitez de propager les bactéries dangereuses dans votre cuisine. Gardez les viandes crues à l'écart des aliments prêts-à-manger. Lavez-vous les mains et nettoyez les comptoirs et les ustensiles avec de l'eau chaude savonneuse après tout contact avec de la viande crue. Ne déposez jamais des boulettes de viande cuites dans une assiette non lavée qui a servi à transporter les boulettes avant la cuisson. Lavez les thermomètres pour aliments entre les prises de température des boulettes.
  • Ne buvez que du jus, du cidre, du lait et des produits laitiers pasteurisés.
  • Buvez de l'eau provenant d'une source fiable (traitée ou bouillie).
  • Lavez-vous bien les mains avant de préparer ou de consommer des aliments.
  • Lavez les fruits et les légumes à fond sous une eau courante propre avant de les préparer et de les manger. Utilisez une brosse pour bien frotter les produits frais dont la peau est ferme ou rugueuse, comme les oranges, les cantaloups, les pommes de terre et les carottes.
  • Lavez-vous les mains après tout contact avec des animaux (à la maison, à la ferme, dans les zoos pour enfants et les foires).
  • Tenir les animaux loin des garde-manger et des surfaces de préparation des aliments.
  • Si vous croyez être infecté par la bactérie E. coli ou être atteint de toute maladie gastro-intestinale, ne préparez pas d'aliments pour d'autres personnes.

De plus, ces pratiques alimentaires sûres vous permettront de réduire le risque de contracter la maladie associée au E. coli ou toute autre maladie d'origine alimentaire.

Conseil sur la salubrité des aliment

La pasteurisation détruit E. coli O157:H7 et d'autres bactéries nocives. Les experts en salubrité des aliments déconseillent la consommation de produits non pasteurisés, en particulier chez les jeunes enfants, les personnes âgées, les femmes enceintes et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Que fait le gouvernement pour me protéger?

Au Canada, plusieurs organisations gouvernementales collaborent chaque jour afin d'assurer la salubrité de vos aliments :

  • Santé Canada élabore des normes et des politiques de salubrité des aliments pour aider à réduire le risque de maladies d'origine alimentaire.
  • L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) assure le respect de ces politiques et de ces normes et procède à des inspections pour s'assurer que l'industrie alimentaire respecte les exigences en matière de salubrité. L'ACIA collabore avec Santé Canada pour s'assurer que les maladies d'origine alimentaire sont détectées immédiatement et que des mises en garde sont rapidement diffusées.
  • L'Agence de la santé publique du Canada étudie l'incidence et les causes des maladies au Canada, assure la surveillance des éclosions et coordonne les interventions en cas d'éclosion.

Le gouvernement du Canada ne ménage pas ses efforts pour protéger votre santé et assurer votre sécurité :

  • Nous exécutons le Plan d'action quinquennal pour assurer la sécurité des produits alimentaires et de consommation pour renforcer et moderniser le système de sécurité du Canada et nous assurer que vous pouvez avoir confiance en la qualité et la salubrité des aliments, des produits de santé et des produits de consommation que vous achetez.
  • Nous investissons 75 millions de dollars de plus dans le système d'assurance de la salubrité des aliments au Canada (qui s'ajoutent aux 113 millions de dollars investis en 2008) pour embaucher davantage d'inspecteurs, mettre à jour les technologies de laboratoire et améliorer les communications avec les Canadiens.
  • Nous participons à des campagnes de sensibilisation du public sur les pratiques alimentaires sûres, comme le programme Soyez prudents avec les aliments du Partenariat canadien pour la salubrité des aliments, un programme qui invite les consommateurs canadiens à penser à la salubrité des aliments à chaque étape de la manipulation des aliments, de l'achat dans les épiceries jusqu'à la nouvelle cuisson des restes d'aliments.
Date de modification :