Cyclospora

Au Canada, les aliments que nous mangeons sont généralement très sûrs. Quelquefois par contre, ils peuvent contenir des parasites qui sont susceptibles de nous rendre malades. L'un de ces parasites est Cyclospora.

Sur cette page

Qu'est-ce que Cyclospora?

Cyclospora est un parasite unicellulaire microscopique qui se propage par les selles des gens. Si ces dernières entrent en contact avec des aliments ou de l'eau, cela peut contaminer les personnes qui les consomment. Cette contamination cause une maladie intestinale appelée cyclosporose.

Cyclospora est plus commun dans certaines régions et certains pays tropicaux ou subtropicaux. Au Canada, il se propage habituellement par l'intermédiaire des produits importés qui sont contaminés par le parasite.

Comment les gens tombent-ils malades?

Cyclospora se propage lorsque les gens mangent des aliments ou boivent de l'eau qui ont été contaminés par des fèces (selles) infectées. Cette situation survient souvent lorsque les gens voyagent dans des régions où Cyclospora est répandu.

L'éclosion de la maladie parmi les voyageurs peut survenir à n'importe quel moment de l'année. Au Canada, par contre, l'éclosion de la maladie causée par Cyclospora est plus fréquente au cours des mois printaniers et estivaux.

Après avoir quitter le corps, le parasite a besoin de temps pour devenir infectieux. Cet intervalle peut aller de quelques jours à plusieurs semaines. C'est pour cette raison qu'il y a très peu de risques que Cyclospora se transmette directement d'une personne à une autre.

Voici certaines des méthodes de contamination par Cyclospora des aliments et de l'eau :

  • au cours de la culture et de la récolte des fruits et légumes;
  • par le contact avec des préposés à la manutention des aliments infectés au cours de l'emballage;
  • au cours du transport ou de la préparation;
  • par le contact avec de l'eau d'irrigation ou du robinet contaminée.

Au Canada et aux États-Unis, les éclosions précédentes de cyclosporose ont été associées aux fruits et légumes frais provenant de pays d'où Cyclospora est originaire. Les sources les plus courantes sont les légumes-feuilles, les légumes et les fruits frais importés comme :

  • le basilic;
  • la coriandre;
  • les préparations de salade préemballées;
  • le mesclun;
  • les pois mange-tout;
  • les framboises.

Quels sont les symptômes et quel est le traitement?

Les personnes infectées par Cyclospora peuvent avoir divers symptômes. Certaines ne sont pas du tout malades tandis que d'autres sont atteintes d'un mal d'estomac intense.

Dans la semaine qui suit l'infection, la majorité des personnes ont certains, ou tous les symptômes suivants :

  • une diarrhée aqueuse;
  • des crampes d'estomac;
  • un ballonnement de l'abdomen et des flatulences;
  • de la nausée;
  • de la fatigue;
  • une perte d'appétit;
  • une perte de poids.

Si elle n'est pas traitée, la maladie peut durée de quelques jours à plusieurs semaines. Parfois, les symptômes peuvent sembler s'en aller, puis ils reviennent.

L'infection peut être guérie rapidement lorsqu'elle est traitée avec les antibiotiques appropriés. Par contre, il peut s'écouler plusieurs semaines avant que l'estomac d'une personne ne revienne à la normale.

Habituellement, la cyclosporose ne cause pas une maladie grave chez les adultes en santé. Par contre, certaines personnes risquent d'être malades plus longtemps ou plus gravement :

  • les jeunes enfants;
  • les adultes plus âgés;
  • les personnes qui ont un système immunitaire affaibli.

Si vous avez la cyclosporose, il est important de boire beaucoup de liquide pour remplacer les fluides corporels perdus en raison de la diarrhée. Cette action prévient la déshydratation.

Comment éviter de tomber malade?

À la maison ou en vacances, il n'existe aucun moyen de savoir si des aliments ou des boissons sont contaminés par Cyclospora. Ils peuvent avoir une apparence, une odeur et un goût normaux. La meilleure manière de demeurer en sécurité est de suivre les lignes directrices suivantes.

En voyage

  • Dans un pays d'où provient Cyclospora, ne buvez que de l'eau provenant d'une source sûre. Des bouteilles d'eau scellées sont une bonne option. Lorsque cette option n'est pas offerte, il faudrait traiter l'eau (la purifier ou la faire bouillir). N'ayez pas confiance en l'eau du robinet.
  • Connaissez les dangers liés aux aliments lavés avec l'eau locale. Ne mangez que des aliments cuits et des fruits qui peuvent être pelés.

À la maison ou à l'étranger

  • Lavez-vous toujours les mains pendant 20 secondes avec du savon après être allé aux toilettes. Il est très important de vous laver les mains surtout si vous êtes sur le point de manipuler de la nourriture.
  • Lavez-vous toujours les mains après avoir préparé des aliments crus. De plus, lavez les comptoirs, les planches à découper, les couteaux et les ustensiles que vous avez utilisés.
  • Avant de préparer et de manger des fruits et des légumes, lavez-les bien à l'eau courante propre.
  • Utilisez une brosse pour nettoyer les fruits et légumes ayant une surface ferme, comme les pommes de terre et les carottes (même si vous les pelez).
  • Nettoyez les fruits rugueux comme les oranges et les cantaloups afin que l'intérieur ne soit pas contaminé lorsque le fruit est pelé ou coupé.

Par contre, le lavage des fruits et légumes n'éliminera pas toujours Cyclospora puisque les parasites peuvent être difficiles à enlever.

Que fait le gouvernement du Canada pour me protéger?

Plusieurs organisations gouvernementales collaborent afin d'assurer la salubrité de vos aliments.

  • Santé Canada (SC) élabore des normes et des politiques pour aider à réduire le risque de maladies d'origine alimentaire.
  • L'Agence canadienne d'inspection des aliments (ACIA) assure le respect de ces politiques et de ces normes. Elle procède à des inspections pour s'assurer que l'industrie alimentaire respecte les exigences en matière de salubrité. L'ACIA collabore avec SC et l'ASPC pour s'assurer que les maladies d'origine alimentaire sont détectées rapidement. Elle s'assure également que le public est averti des risques rapidement.
  • L'Agence de la santé publique du Canada (ASPC) étudie l'incidence et les causes des maladies d'origine alimentaire. Elle assure la surveillance des éclosions et coordonne l'intervention de la santé publique.
Date de modification :