Conseils pour éviter les allergènes courants dans les aliments

Selon l'estimation, jusqu'à 1,2 million de Canadiennes et de Canadiens seraient atteints d'allergies alimentaires mettant en danger la vie du sujet, et selon certaines études, ce chiffre tendrait vers l'augmentation. Les allergies alimentaires peuvent frapper à tout âge, mais elles sont particulièrement courantes chez les enfants.

Les arachides, les noix, les graines de sésame, le soya, les fruits de mer, le blé, les œufs, le lait, la moutarde et les sulfites sont les allergènes alimentaires le plus souvent incriminés dans les réactions allergiques graves au Canada. Ils sont aussi reconnus à titre d'allergènes prioritaires.

Réactions allergiques

Les allergènes peuvent provoquer une réaction dans votre système respiratoire, dans votre estomac et vos intestins, sur votre peau ou dans votre système cardiovasculaire. Il existe divers types de réactions allergiques et elles varient en gravité. Elles peuvent se traduire par de légères irritations cutanées et de l'urticaire et peuvent aller jusqu'à provoquer des troubles respiratoires et la perte de conscience. Le temps requis pour l'apparition des symptômes varie également. Parfois, ils peuvent s'aggraver très rapidement. La réaction la plus grave, appelée anaphylaxie, peut se révéler mortelle.

Les allergies alimentaires se déclenchent lorsque votre système immunitaire perçoit, à tort, qu'une protéine de source alimentaire est menaçante. Chez les personnes sensibles, la plus minuscule particule de la protéine allergène suffit pour provoquer une réaction allergique grave. C'est pourquoi il vous faut absolument comprendre et prendre en charge les risques que comportent les allergènes alimentaires.

Comment éviter les réactions allergiques

Si vous souffrez d'une allergie alimentaire, éviter de consommer l'allergène en cause est la seule façon efficace de prévenir les réactions allergiques. Nombreuses sont les mesures importantes que vous pouvez prendre pour vous protéger. Voici certains conseils généraux à ce sujet :

1. Lisez l'étiquette minutieusement.

  • Ne manquez pas de prendre le temps nécessaire pour lire l'étiquette des aliments très soigneusement.
  • Parfois, les fabricants modifient les ingrédients qu'ils utilisent dans des produits qui nous sont familiers, sans compter que des variétés et des formats d'un produit d'une même marque peuvent contenir des ingrédients différents, d'où l'importance de consulter l'étiquette chaque fois que vous vous procurez un produit.
  • La consommation exclusive de produits portant une liste des ingrédients est essentielle. Il s'agit donc d'éviter les aliments en vrac et en contenant sans une telle liste qui, de plus, comportent un risque de contamination croisée entre les récipients.

2. Méfiez-vous de la contamination croisée.

  • La contamination croisée se produit lorsqu'un allergène est transféré par mégarde à un produit alimentaire qui, habituellement, n'en contient pas.
  • Recherchez les mises en garde telles que « Peut contenir X. » (où « X » est le nom normalement utilisé pour désigner l'allergène). Généralement, ces mises en garde concernent une contamination croisée possible.
  • Les mises en garde indiquent que les aliments ont pu avoir été exposés à un allergène par mégarde à un moment ou l'autre du processus de fabrication, et qu'ils comportent des risques pour les personnes atteintes d'allergies alimentaires.

3. Ne laissez rien au hasard.

  • Évitez les produits alimentaires qui contiennent les allergènes auxquels vous êtes allergique ou des dérivés de ceux-ci.
  • Évitez les produits alimentaires qui portent une mise en garde où figure un allergène auquel vous êtes allergique.
  • Évitez les produits alimentaires qui ne portent pas de liste des ingrédients tout comme ceux qui contiennent un ingrédient que vous ne reconnaissez pas.
  • Lorsque quelqu'un d'autre que vous prépare un repas à votre intention, que vous soyez au restaurant ou chez des amis, assurez-vous qu'il soit au courant de votre allergie alimentaire. Il pourra ainsi prendre les mesures nécessaires pour éviter la contamination croisée et vous informer de la présence de tout ingrédient auquel vous êtes allergique.
  • Même si un plat ne contient pas l'aliment auquel vous êtes allergique, il peut tout de même avoir été en contact avec celui-ci, que ce soit par les ustensiles ou par les plats utilisés. En cas de doute, n'en mangez pas.

4. Votre auto-injecteur d'épinéphrine/adrénaline : gardez-le sous la main en tout temps.

  • Si un allergologue vous prescrit un auto-injecteur d'épinéphrine/adrénaline, apprenez comment vous en servir comme il se doit et ayez-le sous la main en tout temps. Il pourrait vous sauver la vie.
  • Tous les deux ou trois mois, exercez-vous à l'utiliser et formez aussi d'autres membres de la famille.
  • Si c'est votre enfant qui est allergique, apprenez-lui comme utiliser le dispositif et insistez sur l'importance de le garder en tout temps sous la main.
  • N'oubliez pas d'en apporter un ou plusieurs que vous partiez au chalet ou en voyage.
  • Utilisez l'auto-injecteur dès les premiers signes de réaction. Après avoir utilisé un auto-injecteur d'épinéphrine, vous devez consulter un professionnel de la santé immédiatement.
  • Aussi, portez toujours un indicateur MedicAlert. En cas d'accidents, les autres connaîtront vos allergies et réactions.

5. Ouvrez l'œil pour repérer les allergènes désignés par d'autres noms.

  • Les allergènes alimentaires et leurs dérivés sont parfois désignés sous différents noms sur l'étiquette des aliments.
  • Le gouvernement du Canada a publié une série de brochures contenant des renseignements sur chacun des allergènes alimentaires prioritaires, y compris la liste des autres noms pour chacun ainsi que les produits alimentaires et les autres produits qui peuvent en contenir.

Que fait le gouvernement du Canada pour assurer la salubrité de la chaîne alimentaire?

Le gouvernement du Canada entend veiller à la salubrité des aliments.

Il incombe à Santé Canada d'établir des règlements et des normes en matière de salubrité et de qualité nutritionnelle des aliments vendus au Canada. Au moyen d'inspections et de mesures d'application, l'Agence canadienne d'inspection des aliments vérifie que les aliments vendus au Canada respectent les exigences de Santé Canada.

Pour obtenir plus de renseignements, veuillez visiter le Portail du gouvernement du Canada sur la salubrité des aliments ainsi que le Programme Soyez prudents avec les aliments du Partenariat canadien pour la salubrité des aliments.

Date de modification :