Asthme

Qu'est-ce que l'asthme?

Plus de 3 millions de Canadiens sont atteints d'asthme, une affection chronique caractérisée par de la toux, de l'essoufflement, un serrement de poitrine et une respiration sifflante. Adopter un mode de vie sain, éviter les déclencheurs et travailler en étroite collaboration avec un professionnel de la santé sont les meilleurs moyens de maîtriser l'asthme.

Sur cette page :

Les facteurs de risque

Bien que l'on ne sache pas exactement ce qui cause l'asthme, il semble que c'est le résultat de plusieurs facteurs, dont ceux-ci :

  • la génétique
  • l'obésité
  • une prédisposition à des réactions allergiques
  • une forte exposition à des irritants en suspension dans l'air (les squames d'animaux de compagnie, la poussière à l'intérieur de la maison, les moisissures, les produits chimiques et la pollution atmosphérique)
  • l'exposition à la fumée de tabac pendant la grossesse et l'enfance
  • de fréquentes infections des voies respiratoires au début de la vie
  • la qualité de l'air à l'intérieur comme à l'extérieur
  • un faible poids à la naissance
  • le syndrome de détresse respiratoire

Les symptômes

Voici quelques-uns des symptômes de l'asthme :

  • de la toux
  • de l'essoufflement
  • un serrement à la poitrine
  • une respiration sifflante

Bien qu'il soit possible, la plupart du temps, de maîtriser les symptômes de l'asthme, ceux‑ci sont parfois mortels. Discutez avec votre professionnel de la santé au sujet des signes avant-coureurs qui vous indiquent que vous avez peut-être besoin de soins d'urgence.

Les déclencheurs

Des symptômes de l'asthme et les crises d'asthme (c'est-à-dire les épisodes d'essoufflement plus sérieux) se produisent habituellement après une exposition à des « déclencheurs ». Voici quelques déclencheurs courants :

  • un rhume ou une infection des voies respiratoires
  • les allergènes comme les squames d'animaux de compagnie, la poussière à l'intérieur de la maison, les moisissures, les produits chimiques et la pollution atmosphérique
  • l'exposition à la fumée de tabac
  • l'exercice
  • l'air froid
  • le pollen
  • l'exposition à des émanations ou à des gaz irritants

Lorsque des gens atteints d'asthme sont exposés à des déclencheurs, ils peuvent avoir une crise d'asthme. Au cours d'une crise, il se produit une inflammation et un gonflement des voies respiratoires des poumons. Les voies respiratoires commencent alors à se contracter et il est de plus en plus difficile de respirer. Au moment de certaines crises d'asthme, les voies respiratoires peuvent également produire du mucus, ce qui rend la respiration encore plus difficile.

Travaillez en étroite collaboration avec votre professionnel de la santé pour trouver les déclencheurs qui vous sont propres et la façon de les éviter.

Le diagnostic

La présence de symptômes « apparentés à l'asthme » ne signifie pas toujours que l'on est atteint d'asthme. Si vous avez plus d'un symptôme et que vous croyez que vous êtes atteint d'asthme, consultez votre professionnel de la santé. Un diagnostic est habituellement confirmé par des examens médicaux.

Le traitement

Il n'existe aucun traitement curatif de l'asthme, mais avec l'information appropriée, un traitement et du soutien, la plupart des gens atteints d'asthme peuvent maîtriser leurs symptômes et vivre leur vie de façon saine et active.

Voici quelques conseils qui vous aideront à gérer votre asthme :

  • Travaillez avec votre professionnel de la santé à élaborer un plan personnalisé de gestion de l'asthme.
  • Évitez les déclencheurs ou maîtrisez-les.
  • Prenez le médicament qui convient, de la façon et au moment indiqués.
  • Prévoyez une surveillance permanente et prenez des rendez-vous de suivi avec votre professionnel de la santé afin d'évaluer les symptômes et une réaction aux médicaments.

Les médicaments

Il existe deux types de médicaments contre l'asthme.

  • Les « contrôleurs » sont des médicaments qui sont pris une fois par jour et à long terme afin de contrôler l'évolution de l'asthme, essentiellement par leurs effets anti-inflammatoires. Ces médicaments sont habituellement inhalés à l'aide d'un dispositif que l'on appelle inhalateur doseur ou « pompe », mais ils peuvent également être administrés sous forme de pilules ou d'injections.

    Conseil : Vous devez savoir comment vous servir correctement de votre pompe. Demandez à votre professionnel de la santé de vous conseiller sur la bonne façon de l'utiliser.

  • Les « soulageurs » sont des médicaments utilisés au besoin et qui agissent rapidement pour atténuer les symptômes de l'asthme.

    Conseil : Si, au fil du temps, vous avez besoin d'un médicament « soulageur » plus souvent, parlez-en à votre professionnel de la santé. Vous devrez peut-être ajuster votre plan de gestion de l'asthme.

Date de modification :