Programme national de lutte contre l'abus de l'alcool et des drogues chez les Autochtones

Le Programme national de lutte contre l'abus de l'alcool et des drogues chez les Autochtones (PNLAADA) aide à établir et à offrir des programmes de lutte contre la toxicomanie visant à réduire et à prévenir les abus d'alcool, de drogues et de solvants dans les communautés autochtones. Le but du programme est de financer les initiatives menées par les Premières nations et les Inuits.

La plupart des programmes de traitement font appel à de nombreuses approches différentes, qui souvent mêlent des approches culturelles et conventionnelles.

Les centres de traitement du PNLAADA peuvent :

  • offrir des services aux patients hospitalisés
  • offrir des services aux patients externes
  • offrir des services de jour ou de soir

Ils peuvent comprendre des programmes pour :

  • les couples
  • les familles
  • les jeunes
  • les femmes
  • les femmes enceintes
  • les personnes atteintes d'une maladie mentale

Aperçu du programme

Les nombreux succès du PNLAADA sont attribuables au fait que les services relèvent des Premières nations. Les intervenants du PNLAADA sont :

  • créatifs
  • dévoués
  • motivés
  • novateurs
  • investis personnellement
  • accrédités et certifiés

Les postes d'intervenants communautaires au sein du PNLAADA ont établi un leadership local. Beaucoup d'intervenants du PBLAADA ont choisi de poursuivre des études postsecondaires et en sont venus :

  • à occuper des postes de leadership au sein de leur communauté
  • à assumer différents rôles dans les secteurs public et privé

Examen du programme

De nombreux autochtones affirment que le traumatisme et les problèmes d'abus de substances sont directement liés :

  • aux pensionnats autochtones
  • à l'expérience de protection de l'enfance

Il est important de comprendre ces enjeux pour la réussite du programme. Le PNLAADA Examen général 1998 – Rapport final a mis des recommandations de l'avant afin de :

  • mieux coordonner leurs services et les mesures de soutien
  • répondre aux besoins des communautés des Premières nations

Depuis l'examen, l'abus de médicaments d'ordonnance est devenu un problème important dans de nombreuses communautés. Les besoins de traitement ont changé pour aborder :

  • les jeunes, qui sont une population de plus en plus à risque
  • les femmes
  • les personnes atteintes d'une maladie mentale

Renouvellement du programme :

Honorer nos forces : Cadre renouvelé du programme de lutte contre les toxicomanies chez les Premières nations du Canada aide:

  • à renforcer les stratégies de lutte contre la toxicomanie dans les collectivités des premières nations à l'échelle communautaire, régionale et nationale
  • à orienter la prestation, la conception et la coordination des services à tous les niveaux du programme
  • à reconnaître le fait que les organisations, les ministères ainsi que d'autres partenaires sont responsables de répondre aux besoins des Premières nations du Canada quant à la consommation de substances

Depuis 2011, le cadre a :

  • soutenu l'élaboration de plans en santé communautaire et en santé mentale et toxicomanie dans les communautés
  • orienté les efforts de planification stratégique régionaux des Premières nations, y compris ceux dans le nord de l'Ontario, afin d'aborder l'abus de médicaments d'ordonnance
  • fourni une orientation pour une gamme d'activités, telles que :
    • les efforts visant à consolider les mesures de dépistage et d'évaluation
    • les approches d'intervention de courte durée
    • la gestion de cas

Grâce à l'équipe de leaders du renouvellement du PNLAADA, le cadre est maintenant en vigueur à l'échelle communautaire, régionale et nationale. Ce cadre a permis à l'équipe d'améliorer les services de toxicomanie pour les Premières nations, avec l'aide :

  • de l'Assemblée des Premières nations
  • de la Fondation autochtone nationale de partenariat pour la lutte contre les dépendances
  • du gouvernement du Canada

Programmes de toxicomanie nationaux

Le Programme national de lutte contre l'abus de l'alcool et des drogues chez les Autochtones (PNLAADA) et le PNLASJ forment un réseau de programme qui comprend :

  • les centres de traitement des toxicomanies des Premières nations
  • les programmes communautaires de prévention du PNLAADA

Les principaux volets du réseau du PNLAADA et du PNLASJ sont :

  • la prévention
  • la détection et l'intervention précoces
  • le dépistage, l'évaluation et la recommandation
  • le traitement
  • la planification de la transition et le programme postcure
  • la mesure du rendement, la recherche et l'échange de connaissances

Les programmes fournissent un accès au soutien contre les toxicomanies pour la plupart des communautés des Premières nations et des Inuits.

Date de modification :